Skip to the main content

Mais qui est ce petit garçon sur la photo ?

Près d’un demi-million de militaires canadiens ont quitté le Quai 21 pour servir outre-mer pendant la Deuxième Guerre mondiale. Cette photo représente l'une des premières arrivées d'un navire de transport de troupes de soldats de retour au Canada après la Deuxième Guerre mondiale.

Une vieille photo en noir et blanc du temps de la guerre montrant un navire de transport de troupes amarré. Des centaines de soldats envoient la main et un petit garçon et sa mère leur envoient la main en retour à partir d'une plateforme. La photo montre aussi un militaire qui regarde la scène.

Le jeune Dave Campbell avec sa mère, saluant les troupes canadiennes rentrant à la maison au Quai 21 en 1945.

L'Ile de France, rempli de soldats enthousiastes, s’arrima au Quai 21 le 14 juillet 1945. Flora Campbell venait visiter sa tante quand elle entendit de la musique sur le front de mer et décida d’aller avec son jeune fils David sur le quai pour accueillir les soldats. Les boîtes dans ses bras sont des biscuits jetés par les soldats aux sympathiques personnes venues leur souhaiter un bon retour tant attendu au Canada.

Cette photo montre vraiment l'énergie et l'esprit de jeunesse qui accompagnent la fin de la Deuxième Guerre mondiale. De nombreuses arrivées et retrouvailles émouvantes ont eu lieu au Quai 21, mais le retour des soldats canadiens a laissé une impression indélébile sur le personnel de l'immigration et sur tous les Haligoniens et Haligoniennes.

Le père de David travaillait pour la Harrison Brother’s Limited et avait été engagé pour aider les paquebots à être prêts pour la guerre en les peignant en gris. Et il ne fallut pas longtemps avant que l'amour de son père pour les trains et les navires soit transmis à Dave. De 1959 à 1972, Dave retourna au quai afin de travailler pour la Newfoundland-Canada Steamships Limited qui a ensuite fusionné avec la FK Warren Limited.

Lorsque Dave commença sa carrière, le Quai 21 était un environnement bruyant et animé, avec des navires faisant escale tous les jours. Dave venait de temps en temps au Quai avec son épouse Marlene pour une soirée à bord d'un des paquebots, où, il insiste, la nourriture était excellente et le rhum coca coûtait seulement 35 cents.

Avec des navires faisant escale pour de longs séjours, Dave et ses collègues se sont familiarisés avec les équipages internationaux. Payés 40 heures par semaine, lui et ses amis étaient souvent sur appel en raison de l'horaire maritime très fréquenté, surtout pendant l'hiver.

En 1965, la Cunard  ferma ses bureaux d’Halifax et vendit le Queen Mary et le Queen Elizabeth. Pour Dave Campbell, c'était la fin d'une époque. Les immigrants avaient désormais le choix de venir par avion et le Quai 21 ressemblait plus à une cargaison prenant l’eau qu’au haut lieu d’immigration qu’il avait été autrefois.

En 1971, le Quai 21 ferma et le poste de Dave sur le front de mer tira à sa fin. Dave prit un emploi pour le gouvernement et eut une carrière couronnée de succès, bien que rien dans sa vie professionnelle n’ait rivalisé avec l'excitation de l’époque où il travaillait pour une entreprise de navires à vapeur.

Maintenant à la retraite, Dave est bénévole au Musée et nous aide dans nos efforts pour recueillir et organiser les données sur les trains et les navires. Il partage également ses vifs souvenirs de retour de soldats et de nombreux autres événements auxquels il a assisté au Quai.

En 2007, l'ancien combattant Frank Poole a retrouvé Dave Campbell après l’avoir reconnu comme l'un des militaires sur la photographie désormais célèbre.

Deux hommes à lunettes sont assis à une table et sourient directement en direction de l'appareil photo.

L’ancien combattant Frank Poole (à gauche) avec Dave Campbell (à droite), réunis en 2007 au Quai 21.