Skip to the main content

Et si la magie de Noël pouvait voyager avec nous ?

La fin de l’année est le moment favori d’un grand nombre de personnes. Certes, je vous accorde que cela ne fait pas l’unanimité.

Pour certains, la période de Noël est un moment de partage, le moment de l’année où nous allons voir la famille et les amis. La tradition de Noël varie d’un pays à l’autre.

Dans ce blogue, j’aimerais parler de mes souvenirs d’enfance, de la façon dont Noël se déroulait chez moi.

Je viens du Burundi, un petit pays d’Afrique centrale. Noël est la période la plus importante de l’année. Certaines personnes célèbrent la période des Fêtes en famille, d’autres organisent de grands rassemblements pour faire des veillées de prière ou partager leur joie dans des restaurants. Dans ma famille, la tradition était d’aller à la messe de minuit, la veille de Noël. Nous passions toute la nuit à l’église à chanter de belles chansons traditionnelles de Noël. C’était tellement amusant, car plusieurs chorales nous offraient ces belles chansons traditionnelles des Fêtes. Pendant la messe, nous rencontrions aussi des amis d’école et leurs familles. Noël servait de réunion pour tous les enfants de mon quartier; les enfants qui étaient partis dans d’autres provinces revenaient souvent dans leur famille pour l’occasion.

Ce rapprochement entre Noël et la messe nous encourageait à y participer plus fidèlement. Comme il s’agissait d’une longue veillée, seuls les enfants âgés d’au moins dix ans étaient autorisés à participer. Les autres restaient à la maison avec un adulte et attendaient la messe du 25 décembre.

Après la messe, une fois de retour à la maison, les enfants et les parents ouvraient les cadeaux.

Les jeunes enfants allaient ensuite à la messe de jour, tandis que les autres se reposaient et se préparaient pour la grande fête familiale qui commençait après cette messe. Toute la famille réunissait assez d’argent pour embaucher un chef qui venait chez l’un des membres de la famille afin de cuisiner pour tout le groupe.

Les célébrations burundaises sont très communautaires. Les voisins, les amis et la famille participent aux festivités. C’était merveilleux. Les choses ont cependant changé après le début de la guerre civile.

En 1993, ce petit pays s’est écroulé sous le poids de la haine, de la mort et des massacres. Pour des raisons de sécurité, le gouvernement a interdit d’organiser des fêtes dans des lieux publics. Pour organiser une fête, il est devenu nécessaire d’obtenir l’autorisation préalable de l’administration et de la police. Cela a radicalement changé la façon dont les gens fêtent la période de Noël.

Après 12 ans au Canada, j’ai moi aussi changé certaines de mes coutumes et de mes traditions. Maintenant, puisque ma famille élargie habite au Burundi, je passe Noël avec mes deux enfants, mon mari et mes amis. Le jour de Noël, nous essayons toujours de faire une séance Skype avec les membres de notre famille qui sont au Burundi.

Ici, au Musée canadien de l’immigration du Quai 21, nous avons deux expositions principales, l’Histoire du Quai 21 et la Salle sur l’immigration canadienne, qui nous aident à vivre les diverses aventures des nouveaux arrivants et à faire l’expérience de leurs vastes contributions à la culture, à l’économie et au mode de vie du Canada, d’hier à aujourd’hui. Dans la Salle sur l’immigration canadienne, nous présentons une activité de mur magnétique dans laquelle les visiteurs sont invités à partager leurs coutumes et leurs traditions. Ils écrivent sur un petit morceau de papier qu’ils doivent placer sur le mur après avoir répondu aux questions suivantes : À quelles coutumes et à quelles traditions participez-vous? Quelles sont vos traditions du temps des Fêtes préférées et que signifient-elles pour vous?

Morceaux de papier avec différentes notes écrites.

Voici quelques-unes de leurs réponses :

  1. Risalamande danois (pouding au riz) pour le dessert de Noël.
  2. Pérogies, soupe borchtch, mauvaises blagues et temps en famille de qualité - Noël ukrainien.
  3. Je suis colombien. À Noël, la veille de Noël, vous devez rester debout jusqu’à minuit et ouvrir votre cadeau.
  4. Manger 12 plats la veille de Noël quand vous voyez la première étoile dans le ciel! -Ukrainien / Canadien.
  5. Cuisiner des gâteries néerlandaises à Noël avec ma Oma des Pays-Bas.

Quelles que soient vos origines, Noël et ses traditions passées ou futures font la joie des petits et des grands. Quelles sont vos coutumes et vos traditions ?