Skip to the main content

Démêler les faits familiaux des légendes familiales

Nos histoires de famille sont les histoires que nous décidons de répéter et de partager. Nous en retirons les parties nébuleuses ou malvenues, et au fil des générations, ces histoires deviennent nos vérités. Qu'adviendrait-il si quelqu'un pouvait nous aider à démêler les faits familiaux des légendes familiales ?

C'est exactement ce que Cara MacDonald, directrice des services de référence, a fait pour ma famille au mois d'octobre 2015. Je travaillais au Musée canadien de l'immigration du Quai 21 depuis deux mois et j'apprenais encore des choses au sujet du Musée et des nombreuses personnes talentueuses qui y travaillent. Mes parents et mon frère étaient venus de l'extérieur de la province pour rendre visite et mon père avait quelques questions sur l'histoire de sa famille. Il avait des questions au sujet de quelque chose qu'il croyait bien connaître, mais il voulait combler certaines lacunes.

Cara a commencé avec les informations dont nous étions certains et qui nous concernaient de près (qui étaient les parents de mon père et leur date de naissance). Elle a ensuite remonté dans le temps avec une rapidité et une efficacité étonnante. Grâce à sa documentation, elle a réussi à passer des histoires véritables aux histoires plus troubles, provenant de légendes familiales et d'anecdotes bien-aimées. Elle a réussi à éclaircir l'histoire de Patrick O'Brian, le grand-oncle de mon père. (Avez-vous idée du nombre de personnes qui portaient ce nom au début du 20e siècle? C'est un exploit assez impressionnant!) Ce qui a été le plus surprenant pour mon frère, mon père et moi c'est qu'en remontant dans le passé et en déterrant des histoires, nous avons appris des choses au sujet de l'arrière-grand-père de mon père. Nous savions qu'il venait d'Italie et on nous avait tous dit qu'il venait de Naples. Mon père avait visité Naples plusieurs années auparavant, mais son lien avec l'endroit était ténu. Tout ce qu'il avait, c'était cette histoire voulant que l'un de ses ancêtres venait de l'endroit et qu'il avait été maître plâtrier. En fouillant dans sa documentation de première main et en posant des questions à mon père, Clara a réussi à trouver les dossiers concernant son départ et son arrivée, ainsi que son nom de famille. Il est effectivement parti de Naples et son nom de famille était Sforza. Son dossier de départ indique qu'il venait de Ravenne et non de Naples.

C'est incroyable comme une petite révélation peut changer la façon dont vous voyez votre passé et votre perception de vous-même. Mon père a été surpris que cette histoire qu'il avait partagée à plusieurs reprises voulant qu'il avait de la famille venant de Naples n'était pas tout à fait vraie. Naples avait été son point de départ, mais ce n'était pas l'endroit que son arrière-grand-père avait décidé de quitter. C'était probablement l'histoire la plus facile à raconter et celle qui parlait de l'endroit le plus facile à situer. Les Nord-Américains vont beaucoup plus facilement reconnaître Naples et se souvenir de cette ville que de Ravenne.

Comme par hasard, mes parents avaient prévu faire un voyage en Italie l'année suivante, car mon père devait assister à une conférence à Rome. Ils ont donc planifié un séjour de deux jours à Ravenne.

Surplombant les toits de la ville de Ravenne, les maisons ont des bardeaux d’argile et une tour antique à l’horizon.

Je sais que pour mon père, il y a quelque chose de merveilleux dans le fait d'apprendre à mieux se connaître et de pouvoir raconter une histoire plus précise.

Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir apprendre des choses sur son passé et de pouvoir renouer avec lui. Les histoires et les liens concernant les endroits d'où nos familles viennent peuvent se perdre lorsque leurs membres doivent quitter leurs demeures ou lorsqu'ils sont déplacés de force. Cela peut aussi parfois arriver lorsque la vérité qui se cache sous certaines histoires est trop difficile à partager. Les légendes familiales existent parfois pour adoucir des vérités et des histoires difficiles. Toutes nos histoires familiales ont commencé à des moments différents et elles sont toutes précieuses. Je ne peux pas vous donner toutes les raisons pour lesquelles mon arrière-arrière-grand-père a quitté Ravenne et pourquoi il a décidé de venir au Canada, mais je sais d'où il vient et c'est un sentiment vraiment spécial.