Skip to the main content

Partir de chez soi et venir au Canada

Salzbourg avec tante Olga et oncle Joseph - Peter Duschinsky

Longueur 1:50

Transcription :

(Cette vidéo n'est disponible qu'en anglais; la transcription a été traduite de l'anglais.)

Ouais, donc, je suis parti. J'étais en Autriche avec ma tante Olga et mon oncle Joseph. L'Autriche était assez incroyable. Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça. Nous habitions, euh, nous nous sommes rendus à Salzbourg, qui est une ville magnifique située dans les Alpes, tout simplement magnifique, un très bel endroit. Ce l’est encore, tout le monde connait l'endroit. Mais souvenez vous que c'était après la guerre et Budapest était sombre et en ruines. Et, bien sûr, pendant la révolution, il y avait des ruines partout, vous savez—des animaux morts dans les rues, des câbles qui pendaient et ainsi de suite. Et là, nous nous retrouvions dans un paradis, dans un endroit incroyable. De belles montagnes, des néons, tout ce que vous vouliez. Nous y sommes restés pendant un certain temps. J'ai, j'ai tout simplement adoré, je dois le dire. Les balades avec mon oncle Joseph, que j'ai vraiment appris à connaitre à ce moment-là et que je considère encore aujourd'hui comme un homme extraordinaire. Un homme très simple. Un vrai—un vrai paysan, par manque de—il venait d'une famille de fermiers—un très, un, un homme très simple. Cordonnier de profession.

Histoire orale 15.12.01PD avec Peter Duschinsky
Musée canadien de l'immigration du Quai 21

Cliquez image pour voir la photo en grand format.