Skip to the main content

La vie au Canada

Les Américains, ces non-immigrants - Bruce Bolin

Longueur 0:00:47

Transcription :
(Traduit d'anglais)

Sinon, je crois que tout était au moins aussi bien au Canada. Pour moi, de bien des façons, c'était presque comme si j'étais un non-immigrant. J'avais visité le Canada alors que j'étais petit, alors je savais que c'était juste de l'autre côté de la frontière. Même lorsque ma grand-mère m'a donné de l'argent pour acheter une voiture, j'ai magasiné et découvert que le meilleur prix se trouvait à Windsor. Nous avons donc acheté une voiture à Windsor plutôt qu'à Detroit, car en raison du taux de change, entre autres, nous y avions un meilleur prix. Le fait que c'était une voiture britannique est certainement en cause. Le Canada était étranger, mais n'était pas si étranger pour moi. Je savais que la culture était semblable. Je savais que de l'autre côté de la frontière, les gens ne sauraient pas nécessairement que j'étais Américain, sauf si je leur disais (rires).

L’histoire orale 16.03.03BB avec Bruce Bolin
Musée canadien de l’immigration du Quai 21

Cliquez chaque image pour voir la photo en grand format.