Skip to the main content

Culture et traditions néerlandaises

Sport

En hiver, les Néerlandais aiment bien encourager leurs patineurs de vitesse préférés. Il n'est pas rare de voir des Néerlandais patiner le long des canaux gelés dans les parties nord des Pays-Bas. Le soccer est également un sport très populaire aux Pays-Bas.

Robe traditionnelle

Les Pays-Bas ne disposent pas de costume traditionnel national. On en retrouve cependant dans différentes régions du pays. Le costume appelé volendame – composé d’une jupe noire, d’un tablier rayé, d’un châle, d’un chapeau en dentelle et de sabots (les klompen) – est ce que la plupart des gens considèrent comme étant le costume traditionnel des Pays-Bas.[1]

Éducation

Aux Pays-Bas, tous les enfants âgés de 4 à 12 ans fréquentent la même école primaire. À l'âge de 12 ans, selon les aptitudes et les intérêts de l'enfant, il lui est permis de choisir parmi quatre différents types d’établissement d’enseignement secondaire.

VBO – les élèves y sont inscrits pour quatre ans et on les y prépare à l'enseignement professionnel.

MAVO – aussi d’une durée de quatre ans, ces écoles sont considérées comme offrant un enseignement secondaire général inférieur.

HAVO – ces établissements proposent un enseignement secondaire général supérieur d’une durée de cinq ans. On y prépare les élèves à un niveau supérieur d'enseignement professionnel.

VWO – ce niveau de scolarisation prépare les élèves à l'université et cinq années sont prévues pour y parvenir.[2]

Religion

Traditionnellement aux Pays-Bas, les deux plus importantes religions ont été le catholicisme et le protestantisme. En 2003, 30 % de la population néerlandaise se considérait toujours catholique, 20 % protestante, 6 % musulmane, tandis que 42 % affirmait ne pratiquer aucune religion.[3]

Fêtes néerlandaises

  • Jour de l'An (Nieuwjaarsdag)– 1er janvier
  • Vendredi saint (Goede Vrijdag) -[Pas un jour férié]
  • Lundi de Pâques (Tweede paasdag)
  • Jour de la Reine (Koningsdag) – 27 avril
  • Jour du Souvenir (Dodenherdenking) – 4 mai
  • Jour de la Libération (Bevrijdingsdag) – 5 mai [Jour férié seulement tous les cinq ans]
  • Fête de l’Ascension (Hemelvaartsdag)
  • Lundi de Pentecôte (Tweede pinksterdag) [Le lendemain de la Pentecôte]
  • Sinterklaas – 5 décembre [Pas un jour férié]
  • Noël (Eerste Kerstdag)– 25 décembre
  • Tweede Kerstdag (Tweede Kerstdag)– 26 décembre

Koningsdag ou le jour du Roi souligne la fête du roi Willem-Alexander. Elle est célébrée le 27 avril. Cette journée est célébrée en fêtant dans la rue et en portant la couleur orange.

Le lundi de Pentecôte survient sept semaines après le lundi de Pâques et marque habituellement le début du travail des disciples missionnaires.

Sinterklaas était un archevêque qui donnait sa richesse aux pauvres. Sinterklaas partirait chaque année de l'Espagne à cheval pour venir aux Pays-Bas, accompagné de son assistant Swarte Piet, afin de distribuer des cadeaux et des friandises aux enfants. Les enfants remplissent donc leurs chaussures de carottes et de foin pour nourrir le cheval de Sinterklaas. Les biscuits aux épices, connus sous le nom de Taai-taai, sont très populaires pendant cette fête.

Le jour du Souvenir constitue une occasion solennelle de célébrer la mémoire des sacrifices de la Deuxième Guerre mondiale. À vingt heures ce jour-là, les Néerlandais se réunissent autour d’un monument de guerre pour commémorer ceux qui sont tombés sur le champ de bataille en observant deux minutes de silence.[4]

Le Jour de la Libération est une fête plus joyeuse qui célèbre la fin de l'Occupation allemande. En ce jour, les Néerlandais regardent donc vers l'avenir plutôt que de se rappeler le passé.[5]

Cuisine néerlandaise

Le souper néerlandais traditionnel se compose de pommes de terre bouillies, de légumes et d'une sorte de viande. On retrouve également certaines influences indonésiennes dans la cuisine néerlandaise. Le hareng cru servi avec oignons crus est un mets très populaire aux Pays-Bas. Le hareng et l'oignon sont donc vendus un peu partout par des marchands ambulants. Vous trouverez ci-dessous certains plats de tradition néerlandaise[6]

Poffertjes – de mini crêpes saupoudrées de sucre.

Hagelslag – vermicelles au chocolat que l’on sert habituellement sur du pain.

Muisjes - Graines d’anis recouvertes d’une couche de sucre de couleur. À l’arrivée d’un nouveau-né, la mère servira du muisje de couleur rose (petits fil) ou bleu (garsçon) des morceaux de biscotte.

Nasi Goreng – plat de riz d’influence indonésienne. Le Bami est une variante à base de nouilles plates au lieu de riz.

Boerenkool met worst – pommes de terre en purée mélangées avec du chou frisé, accompagnées d’une saucisse néerlandaise qui mijote sur le dessus pendant la cuisson.

Kroketten – restes de viande enroulés dans une pâte enrobée de chapelure que l’on fait frire. Aux Pays-Bas, on les retrouve dans la plupart des casse-croûtes populaires, de même que dans les machines distributrices de gares.

Keropok (Kroepoek) – cet amuse-gueule d’origine indonésienne est composé de craquelins au goût de crevette ou de poisson.

- Collaboration : Jeanette Peetsma


  1. [1] Foto de Boer. “Traditional Dutch Costumes.” www.dutchcostumes.nl
  2. [2] Holland.Com. Practical Information. “Education.” www.holland.com
  3. [3] Holland.Com. Practical Information. “Religion.” www.holland.com
  4. [4] Wageningen. “Remembrance Day in the Netherlands.”
  5. [5] Wageningen. “Liberation Day in the Netherlands.”
  6. [6] Holland.Com. “Dutch Food and Recipes.” www.holland.com and The Holland Ring. “Dutch Food and Eating Habits”
    thehollandring.com/food