Skip to the main content

Familles

Maria Rosa

Le 2 janvier 1949, Antonio Bevacqua, sa femme Rosa Maria – alors enceinte de 8 mois – et leurs 3 jeunes fils Guiseppe (Joseph, 6 ans), Domenico (Dominic, 4 ans) et Costantino (Tino, 2 ans) sont montés à bord d'un navire nommé Sobieski afin d’immigrer au Canada – le navire s’était arrêté à de nombreux autres ports européens pour y faire monter des immigrants et l’un d’eux était en Espagne. Ça a été une traversée très difficile et Rosa avait le mal de mer. Les femmes et les enfants dormaient dans des chambres différentes de celles des hommes. C’était si éprouvant que la petite famille n’est allée qu’une seule fois sur le pont, le tout premier jour. Guiseppe et Domenico y sont allés avec leur père durant la journée. Guiseppe jouait aux cartes avec les hommes à bord et fit la connaissance d'un médecin qui venait le chercher le matin pour jouer aux cartes. La nuit, Guiseppe retournait à la cabine qu’il partageait avec sa mère et où il dormait sur la couchette supérieure. Domenico ne voulait pas quitter son père, alors il dormait avec lui. Rosa et le bébé Costantino dormaient dans le lit du bas. Rosa était si malade qu'elle n’eut envie de rien avaler pendant des jours. Mais pour le bien de l'enfant qu'elle portait, elle avait décidé de manger du riz blanc. Elle en mangea donc un peu, fut malade, en mangea de nouveau – sachant que le bébé avait besoin d’être nourri – et finit par ne plus être malade.

Le bateau arriva finalement au Quai 21 à Halifax le 17 janvier 1949. Ils furent tous emmenés dans une grande salle où ils devaient attendre pour passer par le processus d’admission. Tout cela prit un temps fou. Ils montèrent ensuite dans des wagons à bétail qui avaient été transformés et auxquels on avait ajouté des bancs pour accueillir des passagers. Il fallut une journée pour arriver à Montréal. Puis de là, ils furent emmenés dans une grande salle avec des installations de bain – c’était magnifique, très propre et chaleureux. Après une autre journée de train, ils arrivèrent à Windsor, en Ontario, où ils furent accueillis par la famille de Rosa qui les avait parrainés. Le bébé de Rosa, une fille, est né le 3 mars et, 2 ans plus tard, un nouveau membre rejoignit la famille – Mario.

Tel que raconté par Rosa à sa belle-fille.