Skip to the main content

Familles 1956

Lazslo Galambos

Ma famille – ma mère, mon père, mon frère et moi – est arrivée à Halifax le 16 février 1957. Nous avons traversé sur le MV Britannic à partir de Liverpool, après y être arrivés en provenance d'un camp de réfugiés en Autriche.

Nous nous étions échappés de la Hongrie en décembre 1956, après la révolution manquée. Mes premiers sentiments sur le Canada, Halifax et le nouveau monde, étaient un mélange de confusion, de terreur et de curiosité. Alors que nous étions toujours à bord du Britannic, en attente de nous amarrer, j’ai été mis au courant qu’à notre arrivée, on nous emmènerait au grand « hall ». À mes oreilles de Hongrois, cette idée sonnait bizarre. Voyez-vous, en hongrois, « Hal », avec un « L », signifie « poisson », j'ai donc pensé qu’on nous emmènerait tous dans un poisson géant ! Et les odeurs à notre arrivée à Halifax ne faisaient pas grand chose pour me convaincre du contraire. Halifax dégageait une odeur de poisson. Venant de Hongrie, bien loin de l'océan, ces odeurs étaient vraiment fortes. Par conséquent, le Quai 21 évoque pour moi de vieux souvenir d’odeurs de poisson, des visions de poisson géant et de froid. Je me souviens de la température comme étant très froide. J'ai visité Halifax pour la première fois après 1957, il n’y a que quatre ans seulement. J’ai retrouvé le Quai 21, je l’ai visité et photographié. J'applaudis vos efforts pour garder en vie ce site très important.