Skip to the main content

L' Empress of Ireland - Peindre la murale

par Eleanor Matheson, Interprète du patrimoine

Longueur 0:00:59

Transcription :
(Traduit d'anglais)

Alors j’ai peint une murale de la ville de Québec. Au moment du départ, l’Empress of Ireland se préparait à partir. Ceci est peut-être la dernière chose que les gens ont vue. Alors c’est une silhouette reconnaissable de la ville de Québec, avec les collines qui montent et puis vous voyez la forteresse, le Château Frontenac. C’est une silhouette historique. Il n’a pas d’ajout important qui serait… plus contemporain que vous pourriez reconnaître. Mais il commence à vous mettre dans un état d’esprit pour qu’en traversant l’exposition, vous soyez prêt à ressentir ce que c’était que d’être sur le navire. Vous pouvez faire l’expérience de la dernière image qu’ils ont vue en partant. Et puis, en visitant l’exposition, vous pouvez ressentir ce que c’était que d’être sur le navire et de vivre la tragédie. Et en partant, vous aurez rencontré certains des personnages et puis vous la verrez de nouveau après avoir découvert leur destin en visitant l’exposition. Alors ça vous met un peu dans l’état d’esprit et vous êtes prêt à ressentir ce que c’était que d’être sur le navire.

Retour à la galerie vidéo sur l'Empress of Ireland