Skip to the main content

Olesya Aleksandrova
Le jour du yogourt et la recherche de meubles

Longueur 0:01:42

Transcription :

(Traduit d'anglais)
OA : Oh, nous n’avions rien, c’était un appartement vide. Pas de cuillers, pas d’assiettes, rien. Alors, nous avons fait nos premiers achats, dans un Walmart, des cuillers et des assiettes et des assiettes, et tout ce que je pouvais reconnaître, c’était du yogourt (rires) vous savez, la nourriture est différente et je ne connaissais pas ces marques, c’était différent, difficile, vous savez, même pour le beurre ! Quand vous êtes dans un autre pays, vous ne savez pas qu’il est emballé, ni où le trouver, et les magasins sont si grands, même le petit Safeway me semblait si grand; car nous n’avons pas de ces grands magasins au Kirghizistan, et j’étais perdue. Alors, la seule chose que je pouvais reconnaître, c’était le yogourt. (rires) Alors, notre première journée fut le jour du yogourt. (rires)

CB : Alors, le premier jour, c’est tout ce que vous et votre fille avez mangé ?

OA : Oui. Et euh, des gens que nous avions rencontrés nous ont donné un matelas gonflable pour un certain temps et d’autres voisins nous ont donné des meubles, alors le soir suivant, nous avions déjà une table, un lit et euh, toutes sortes d’autres choses. Et euh, jour après jour, nous avons eu des tas de choses. Mes premiers meubles étaient des meubles dont les gens ne se servaient plus et qu’ils jetaient à la rue. Et ce furent mes premiers meubles. (rires)

Biographie :
Olesya Aleksandrova est née au Kyrgyzstan à la fin des années 1970. Elle a commencé à étudier l’économie et les investissements gouvernementaux à Kyrgyz-Russian Slavic University en 1995. Elle est diplômée en 2002 et a poursuivi vers une maîtrise portant sur le système médical du Kyrgyzstan. Pendant ses études, Olesya a ouvert une clinique médicale privée et plus tard, un hôpital de maternité privé.

Au moment de la révolution de 2005 au Kyrgyzstan, plusieurs entreprises du pays ont été nationalisées et les cliniques et hôpitaux d’Olesya ont été menacés. En août 2006, elle a fait une demande d’immigration au Canada. En juin 2007, Olesya a immigré au Canada avec sa fillette et s’est établie à Vancouver. En 2009, elle a ouvert une entreprise d’importation de tissus. Olesya est depuis mariée et vit à Vancouver Nord avec son époux et ses trois enfants.

Retournez à la galerie principale >