Skip to the main content

Daxa Popat
Premières impressions

Longueur 0:00:46

Transcription :

(Traduit d'anglais)
Les arbres dénudés nous ont vraiment frappés, vous savez. Et les flocons de neige. Et encore, aucune feuille dans les arbres. Ça nous semblait étrange, vous savez, car en Ouganda, les arbres ont toujours des feuilles et tout est toujours vert. L’herbe est verte. Il n’y a pas de neige, pas besoin de pelleter ni de s’inquiéter de tout ça, de la glace, ou rien du genre. Ça nous a frappés, tout ce froid, cette neige et ces arbres sans feuilles. Mais c’était quand même fascinant et intéressant.

Biographie :
Daxa Popat est née à Kamuli, en Ouganda, en 1957. Bien que Daxa, ses frères et ses sœurs soient nés en Ouganda, sa mère ainsi que deux de ses grands-parents étaient originaires de l’Inde. En 1972, le président ougandais Idi Amin a ordonné le départ de la population asiatique du pays. Même si les Popat étaient citoyens ougandais, ils ont été forcés de quitter le pays en raison de leurs racines indiennes. Daxa et sa famille ont immigré au Canada de l’Ouganda en 1972, parrainés par un oncle vivant en Ontario. La famille s’est établie à Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, où le père de Daxa a travaillé dans la nouvelle usine de pneus Michelin.

Daxa a fréquenté le Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse pour y apprendre la tenue de livres et le secrétariat administratif. Elle a été la première de sa promotion à trouver du travail et est demeurée aux comptes payables de la municipalité pendant six ans. Daxa a déménagé ensuite à Halifax afin de travailler dans l’épicerie de son père, commerce qu’il avait ouvert après sa retraite de l’usine Michelin en 1982. L’épicerie a fermé ses portes en 1991.

Par la suite, Daxa a travaillé dans divers ministères gouvernementaux. Elle a été aussi bénévole auprès de l’Association canadienne du diabète, de l’Association pulmonaire, de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, ainsi que de la bibliothèque Keshen Goodman d’Halifax.

Retournez à la galerie principale >