Skip to the main content

Clarecia Christie
Affronter l’hiver

Longueur 0:01:43

Transcription :

(Traduit d'anglais)
J’ai trouvé l’hiver tellement… il y avait tant de neige, plus que je ne pensais, parce qu’il ne neige jamais autant dans les autres endroits que j’ai visités. Et il faisait vraiment froid.

Je me souviens être sortie un jour et tout le monde y allait de son conseil. Certains disaient qu’une fois votre tête, votre cou et vos pieds au chaud, tout irait bien. On m’a dit de bien protéger ma gorge afin d’éviter le rhume, de couvrir ma tête et de m’assurer d’avoir les pieds au chaud et tout ça. Je me souviens d’une journée où on annonçait 10 sous zéro et un facteur de refroidissement éolien de -30 ou quelque chose du genre. On ressentait -30 et c’était très venteux. Je vous assure, si je n’avais pas eu à me rendre là où j’allais, je serais vite revenue sur mes pas. On aurait dit que le froid me brûlait le visage. Je me souviens avoir remonté mon foulard pour couvrir ma bouche. Ça devait avoir l’air étrange, car je me souviens qu’en chemin, j’ai regardé dans une vitrine qui, à cause d’un effet miroir, reflétait mon image. Je ne me suis même pas reconnue. Tout ce que je voyais, c ‘était mes yeux. Et je me disais que les gens devaient me trouver étrange. Et les couleurs de mes vêtements n’étaient même pas agencées, vous savez (rire) c’était vraiment drôle. J’aurais dû me prendre en photo. C’était triste à voir!

Biographie :
Clarecia Christie est née et a grandi à Kingston, en Jamaïque. Elle a étudié à la University of the West Indies de Kingston, où elle a obtenu une maitrise en gestion des affaires internationales.

Pendant ses études deuxieme cycle, Clarecia a déménagé à la Barbade pour un stage dans une agence d’exportation des Caraïbes. Elle est demeurée ainsi à la Barbade pendant huit ans, travaillant dans le domaine du commerce international. C’est à cette époque que Clarecia a pensé d’abord à déménager au Canada. Elle souhaitait poursuivre sa carrière dans un pays plus développé et elle a vu dans le Canada un endroit où vivre en toute sécurité.

Clarecia a immigré à Toronto, en Ontario, en 2005. Elle a eu de la difficulté à trouver du travail dans cette ville et a passé les deux années suivantes à faire la navette entre Toronto et la Barbade. En 2008, Clarecia a été embauchée comme conseillère en politiques au ministère de la Promotion de la santé de l’Ontario. Clarecia occupe un nouveau poste à l’Université Ryerson de Toronto depuis 2012.

Clarecia est une bénévole active depuis son arrivée au Canada. Elle a siégé au Conseil d’administration de l’Organisation des femmes en commerce international et s’est impliquée dans l’Alliance des femmes d’affaires canadiennes et africaines. Clarecia a obtenu sa citoyenneté canadienne en 2011.

Retournez à la galerie principale >