Skip to the main content

Retracez vos racines au Centre d’histoire familiale Banque Scotia

Chaque visiteur qui entre dans le Centre d’histoire familiale Banque Scotia est accueilli par un membre du personnel bien informé qui est prêt à mettre son expérience au service de leurs recherches.

Les réponses que ces employés entendent bien souvent vont de « oh j'étais simplement curieux, mais je ne crois pas que j'ai assez d'information » à « ils sont arrivés par Québec, vous n'avez donc pas ce que je cherche ici ».

Cependant, bien qu'il soit pratique d'avoir un nom complet et une date de naissance pour commencer les recherches (nous y reviendrons), nos visiteurs sont souvent surpris par ce que nous arrivons rapidement à trouver avec des informations limitées. Nos moyens de recherche sont globaux et nous ajoutons constamment de nouvelles ressources numériques à notre arsenal.

Avant de vous donner des trucs pratiques qui vous prépareront à votre visite, voici un aperçu de certaines archives auxquelles nous avons présentement accès. Nous avons accès aux archives de tous les ports d'entrée canadiens et de la majorité des ports d'entrée américains. Nous avons aussi accès à certaines archives européennes concernant les départs. Nous utilisons souvent les données des recensements de concert avec les données sur les naissances, les mariages et les décès pour nous aider à trouver plus d'information. Si vous n'êtes pas certain de l'identité de votre premier ancêtre ayant immigré, nous utiliserons ces ressources pour remonter le cours de l'histoire.

Notre objectif premier est de retrouver les documents d'immigration provenant de la période située entre 1865 et 1935. Avant 1865, il n'y avait pas de tenue de registres systématique qui faisait état de l'arrivée des immigrants au pays, bien que certaines listes de passagers provenant de cette période aient été retrouvées. Si vos ancêtres sont arrivés au Canada avant 1865, nous pouvons vous orienter vers certaines ressources, certaines archives et certaines sociétés généalogiques qui pourraient vous fournir plus d'information.

Après 1935, les dossiers d'immigration ont été gardés à Ottawa par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), selon la Loi sur la protection des renseignements personnels. Ces dossiers ne sont pas accessibles au public et doivent être demandés de façon officielle par les immigrants eux-mêmes. Ils peuvent aussi être demandés par quelqu'un d'autre, si la personne concernée est décédée depuis au moins 20 ans. Nous vous fournirons les documents nécessaires et nous vous expliquerons les formalités légales qui entourent la demande de ces dossiers.[1] Si vous êtes une épouse de guerre, si votre ancêtre était une épouse de guerre ou si vous êtes arrivé du Royaume-Uni ou des Pays-Bas après 1935, c'est peut-être votre jour de chance! Nous avons accès aux archives des départs du Royaume-Uni jusqu'en 1960[2], et nous avons aussi constitué une petite collection de listes de passagers grâce à des dons. Ces listes proviennent principalement de l'entreprise maritime Holland-America Line.

Peu importe d'où vos ancêtres sont arrivés, si vous connaissez la date d'arrivée ou le nom du navire, nous pouvons vous donner une trousse d'information sur le navire qui comprend habituellement des données concernant le navire, des histoires orales et une liste des traversées. Nous avons présentement des données sur environ 90 pour cent des navires d'immigrants qui ont fait escale à Halifax. La majorité de ces navires sont aussi passés par d'autres ports canadiens et nous élargissons constamment notre bassin de ressources afin d'inclure tout navire qui serait manquant.

Chaque recherche est différente et la quantité d'information nécessaire peut donc varier. Si votre ancêtre est arrivé au Canada entre 1865 et 1935, il est préférable d'arriver avec le nom complet, l'année de naissance et la période approximative d'arrivée au Canada. Si la personne que vous recherchez a un nom commun (et même si ce n'est pas le cas), les noms et les dates de naissance des autres membres de la famille qui faisaient partie du voyage seront utiles. Connaître l'emploi, le lieu de naissance et l'endroit où une personne s'est installée lorsqu'elle est arrivée au Canada pourra nous aider à la distinguer des autres personnes qui sont arrivées au Canada et qui portaient le même nom. La base de données que nous utilisons contient des millions de noms; il est donc important de connaître certains détails qui nous aideront à déterminer si nous avons bien trouvé la bonne personne.

Nous comprenons qu'il peut parfois être difficile de trouver ces informations avant votre visite. C'est tout à fait normal. Vous n'avez pas besoin d'arriver armé d'un cartable rempli de légendes familiales pour que nous puissions vous aider. Nous ferons de notre mieux et nous travaillerons avec vous et avec l'information que vous avez.

L'un des problèmes les plus fréquents que nous rencontrons ne se rapporte pas vraiment à l'information que vous nous apportez, mais plutôt à la façon dont l'information a été entrée dans la base de données. Bien qu'un visiteur avec lequel j'ai travaillé il y a maintenant quelques étés savait que son grand-père s'appelait Piotr Gaczynsky, la personne qui a transcrit l'information du dossier à la base de données interrogeable semble avoir pensé que son nom était Piots Basmnsky. Le visiteur avait même le passeport de son grand-père et avait déjà essayé de trouver le dossier lui-même, mais avait abandonné. Heureusement, nous avons l'habitude des recherches à tâtons et nous savons dénicher ce type d'erreurs. Grâce aux estampes qui se trouvaient sur le passeport, j'ai réussi à cibler l'arrivée, puis j'ai regardé la liste jusqu'à ce que je trouve l'erreur de transcription. Les mots qui se trouvaient sur les pages du dossier étaient flous et il était donc difficile de bien distinguer les lettres. Dans ce genre de situation, il est très important d'avoir des dates fiables pour ancrer la recherche.

Il est aussi important de comprendre que les immigrants changent très souvent la façon dont ils écrivent leurs noms une fois arrivés au Canada et que leurs dossiers d'immigration contiendront leurs noms originaux. Modifier la façon dont le nom est écrit est souvent l'élément clé permettant de trouver le bon dossier d'immigration. Au Canada, Piotr Gaczynsky est devenu Peter Gazinsky, mais le nom inscrit au dossier est celui qui se trouvait sur le passeport.[3]

Si vous ne pouvez pas mettre la main sur un passeport ou sur des documents qui contiennent des noms et des dates exactes, certains événements majeurs peuvent aussi nous aider à établir une ligne du temps, même s'ils ne semblent pas pertinents. Par exemple, l'année où un premier enfant est né au Canada, l'année où a eu lieu un mariage, un décès ou le déménagement d'une famille dans une nouvelle province.

Trouver de l'information avant votre visite vous assurera de pouvoir recevoir un service aussi efficace que possible. La période d'été est très occupée et nous travaillons fort afin de nous assurer que tous les gens qui franchissent nos portes puissent rapidement recevoir l'aide d'un chercheur. Bien que nous adorons percer les secrets des mystères généalogiques, ces projets demandent souvent plusieurs heures de travail et il peut donc être difficile de les entreprendre en personne pendant la période estivale.

Nous nous attelons toujours aux recherches les plus difficiles quand vous êtes sur place, mais il n'est pas rare que nous demandions aux visiteurs de faire un suivi par courriel s'il est évident que la recherche sera longue ou si nous avons besoin de plus d'information afin de pouvoir continuer le travail. Si vous voulez entreprendre des recherches par correspondance, vous pouvez à tout moment nous envoyer une demande de recherche en ligne en cliquant sur le lien suivant :

http://www.quai21.ca/recherche/documents-d-immigration/demande-de-recherche

Nous avons hâte de travailler avec vous !


  1. Pour avoir accès au formulaire en ligne, veuillez cliquer sur ce lien : http://www.quai21.ca/recherche/documents-d-immigration/navigue-a-partir-d-un-autre-port
  2. Veuillez prendre en note que les dossiers militaires ne se trouvent pas dans ces archives et que nous avons accès à très peu d'archives civiles des départs du Royaume-Uni entre 1939 et 1945.
  3. Voici une excellente entrée de blogue du site Web de la bibliothèque publique de New York qui explique pourquoi les noms n'ont PAS été changés au port d'arrivée (anglais seulement) : https://www.nypl.org/blog/2013/07/02/name-changes-ellis-island.