Skip to the main content
Communiqué de presse
9 mars 2018
Halifax, N-É.

Refuge Canada ouvre ses portes au
Musée canadien de l’immigration du Quai 21

Refuge Canada, qui ouvrira ses portes le 10 mars, explore la place du Canada dans la crise mondiale des réfugiés. Grâce à des images, à des ambiances sonores, à des récits personnels et à des artéfacts, cette puissante exposition commence avec une simple vérité : « Personne ne veut être réfugié, n'importe qui pourrait devenir réfugié. » Refuge Canada étudie plusieurs vagues d'immigration majeures, de l'époque de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui. Cette exposition n'a pas peur de mettre à jour les moments plutôt sombres de l'histoire. Les histoires d'espoir et d'optimisme font contraste à des récits émouvants, parlant de vies brisées, de peur, ainsi que des hauts et des bas du Canada lorsqu'est venu le temps d'accueillir des réfugiés.

L'exposition attirera les visiteurs avec ces cinq thèmes : la vie avant, la peur, le déplacement, le refuge, et la vie au Canada. Ils auront l'occasion de vivre son contenu de façon interactive. Faufilez-vous dans une tente du UNHCR ou essayez de vous trouver une place dans un bateau gonflable similaire à ceux que des réfugiés utilise pour fuir la Turquie ou la Grèce. Regardez par la fenêtre d'un avion alors que les côtes du Canada approchent et écoutez les réfugiés raconter leurs histoires un peu partout dans l'exposition. Refuge Canada fera réfléchir les visiteurs et les inspirera en les embarquant dans un voyage fait de misère et d'espoir, contestant sans cesse les idées reçues qu'ils ont au sujet des réfugiés.

Alors que les Canadiens sont de plus en plus à l'affût de la crise mondiale des réfugiés qui se déroule présentement, Refuge Canada offre une bonne occasion d'en apprendre plus sur son contexte historique. Les portes de Refuge Canada seront ouvertes jusqu'au 11 novembre 2018, puis l'exposition commencera sa tournée nationale en 2019. Refuge Canada est soutenue par The Ralph and Rose Chiodo Family Foundation.

Refuge Canada
10 mars au 11 novembre
Galerie Ralph et Rose Chiodo
Musée canadien de l’immigration du Quai 21

Faits en rafale :

  • Refuge Canada présentera des études de cas des vagues majeures de réfugiés venus au Canada, y compris des juifs allemands, des Hongrois, des Asiatiques du sud-est, des Tamils, des Rwandais, et d'autres.
  • Refuge Canada utilise des histoires orales et des citations tirées de récits individuels pour partager des expériences personnelles. Des artéfacts originaux, des images d’archives et des images contemporaines, ainsi que des séquences d’actualité lieront les visiteurs aux expériences vécues par des réfugiés.
  • Reva Kanner Dexter a vécu dans un camp de personnes déplacées de l'Allemagne jusqu'à ce qu'elle soit acceptée au Canada à titre de réfugiée en 1949. L'histoire de la famille fait partie de l'exposition Refuge Canada. Les médias peuvent demander à Reva de parler de son expérience en entrevue.
  • Artéfact à souligner : Le prix Nobel de chimie original de Gerhard Herzberg, 1971.
  • Artéfact à souligner : Ensemble de bureau donné à T.O.F Herzer, directeur de la branche de l’Immigration du chemin de fer du Canadien Pacifique. Il a reçu ce bureau d'une famille allemande vers 1947 et le meuble contient un message provenant de la famille qui était désespérée de partir.
  • Artéfact à souligner : Tente de réfugié de l'UNHCR. Elle est montée et les visiteurs peuvent y entrer.
  • Artéfact à souligner : Une étoile de David jaune que les autorités nazies ont forcé les juifs à porter dans toute l’Europe occupée. Prêt du musée de l'Holocauste de Montréal.
  • Artéfact à souligner : Radeau gonflable semblable à ceux que des réfugiés utilise pour fuir la Turquie et la Grèce.
  • Artéfact à souligner : Poupée que Nhung Tran-Davies a reçue lorsqu’elle avait cinq ans. Elle lui a été donnée par un commanditaire lorsqu’elle est arrivée au Canada, en 1979. Trente-neuf ans plus tard, elle a commandité une famille de réfugiés syriens et elle a donné une poupée à leur fille.

Citations :

« Nous sommes touchés de pouvoir partager les histoires des gens venus au Canada dans des circonstances des plus difficiles. Il s'agira d'une exposition très touchante pour nos visiteurs, et nous avons hâte de la partager avec tous les citoyens du Canada. » - Marie Chapman, chef de la direction du Musée canadien de l’immigration du Quai 21

« Le Canada a eu ses hauts et ses bas quand il a fallu accueillir des réfugiés, réagissant avec une grande générosité pour certains, alors que d’autres ont été ignorés. Refuge Canada donne le contexte de la place du Canada dans la crise mondiale des réfugiés et met en lumière les défis auxquels les réfugiés font face quand ils viennent au Canada. L’exposition partage également les histoires de réussite et les contributions des gens qui sont venus au Canada comme réfugiés. » - Dan Conlin, conservateur du Musée canadien de l'immigration du Quai 21

« Une personne visitant Refuge Canada s'engagera sans aucun doute à comprendre les causes et les effets du bouleversement social, politique et environnemental qui, comme l'histoire le dit, est la condition humaine. Ce que cette personne devrait garder à l'esprit, c'est que nous faisons l'expérience la plus grande diaspora de réfugiés que le monde ait jamais vue. Les vies des réfugiés seront changées, certaines pour le mieux, d'autres pour le pire. Pour être un vrai citoyen de cette planète, il nous incombe de documenter, de constater et de faciliter ces événements mondiaux avec compassion, détermination et coopération. » - Reva Kanner Dexter, qui fait partie de Refuge Canada, est venue au Canada comme réfugiée en 1949

-30-

Contact média :

Veuillez communiquer avec la personne ci-dessous pour organiser des visites ou des entrevues concernant Refuge Canada, et des photos supplémentaires de l'exposition.

Beatrice Houston-Gilfoy, Spécialiste des communications
Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Téléphone : (902) 425-7770 poste 264
bhouston-gilfoy@quai21.ca

Au sujet du Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 collecte, partage et souligne l'histoire de l'immigration au Canada. Le Musée se trouve à Halifax, en Nouvelle-Écosse, au Quai 21, le lieu historique national qui a servi de porte d'entrée au Canada pour un million d'immigrants entre 1928 et 1971. Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 améliore la compréhension du public sur les expériences des immigrants arrivant au Canada, souligne le rôle vital que l'immigration a joué dans la croissance de notre pays et les contributions des immigrants à la culture, à l'économie et au mode de vie du Canada. Il s'agit du sixième musée national du Canada, et le seul situé dans le Canada Atlantique.