Skip to the main content

Je me souviens de Sœur Margaret

L’extrait audio qui suit est disponible en anglais. La transcription en français ci-dessous a été traduite de l’anglais.

Jackie Eisen

Jackie Eisen (née Solski) est arrivée au Quai 21 en mars 1950, à bord du General Langfitt, avec ses parents, sa sœur et son frère à l’âge de 11 ans. Ils étaient des Juifs polonais qui s’étaient enfuis de la Pologne vers la Russie, après l’invasion d’Hitler. Après la guerre, la famille séjourna dans des camps pour personnes déplacées en Allemagne avant d’immigrer. À son arrivée au Canada, la famille a été bloquée au Quai 21 pendant trois mois, parce que l’oncle responsable de leur parrainage avait certains liens avec le Parti communiste.

Cliquez ci-dessous pour écouter l’immigrante polonaise Jackie Eisen partager ses souvenirs de Sœur Margaret, une bénévole des Sœurs de Service œuvrant au Quai 21, qui a démontré beaucoup de bonté envers sa famille, alors que celle-ci a été retenue au Quai 21 pendant trois mois.

Transcription :

Jackie: Et les Sœurs venaient [nous voir] tous les jours, les nonnes.

Et elles se sont mises à aimer notre famille et [Sœur Margaret] a obtenu la permission de la personne responsable de nous accompagner pour notre promenade quotidienne. Ainsi, chaque jour, après le petit déjeuner, elle venait et nous partions en ballade sur un… pas un taxi, mais plutôt un peu comme une charrette.

Voilà ce dont je me souviens : une charrette. Elle nous emmenait au parc pour y jouer. Elle apportait des livres et lisait des histoires et peu à peu - elle ne parlait pas l’allemand ou l’une de nos langues – avec gentillesse et, vous savez, des charades et en pointant des images, nous communiquions. Que j’aimerais la revoir et l’embrasser — mais elle est maintenant décédée. Et voilà ce dont je me souviens… et les gens ici ont été si extraordinaires… même si nous avons été détenus pendant trois mois, le personnel était incroyable.

Ils étaient si gentils, tellement compréhensifs et j’aimerais leur donner quelque chose en retour, mais je ne sais pas quoi. Alors j’ai tenu ma promesse… je suis revenue.

Source:

Histoire orale avec Jackie Eisen, 17 juillet 2003 (03.07.16JE)