Skip to the main content

Judith Rothwell navigue de nouveau sur les flots du port d'Halifax

Judith Rothwell n’était qu’un poupon quand sa mère les conduisit, elle et son frère, au Canada, pour attendre la fin de la guerre en sécurité. La photo fut prise le premier dimanche suivant leur arrivée, en 1940. Comme toutes les autres personnes évacuées, ils ne pensaient pas demeurer au Canada plus de six mois.  La mère de Judith ajoutait aux lettres destinées à son mari demeuré en Angleterre des photos de leurs enfants qui grandissaient. Le personnel du département de la recherche du Quai 21 a été ravi lorsque Judith leur a écrit pour annoncer qu’elle voguerait de nouveau vers le Quai 21 et serait heureuse de partager ses photographies et son témoignage personnel avec le Musée. Un 24 septembre, Judith et son mari débarquèrent du Queen Elizabeth II. À peine avait-elle pénétré dans le hangar que ses yeux se remplirent de larmes. « Je ne sais pas pourquoi je pleure », dit-elle, « je n’ai rien vu encore ».

Le personnel a passé une merveilleuse journée avec Judith qui se rappelait fort bien comment six mois étaient devenus cinq années. Sur cette photo, on voit une petite fille devenue grande, repartant pour l’Angleterre, et le père qui leur manquait si cruellement, à elle et son frère.

Si vous envisagez une visite au Quai 21 et que vous avez un témoignage ou des photos à partager à propos de votre arrivée à Halifax ou dans tout autre port canadien, nous vous prions de nous laisser organiser votre visite. Nous pouvons organiser une visite particulière et une entrevue d’histoire orale de sorte que votre histoire et vos photos deviennent partie intégrante de la collection du Musée. Faites parvenir un courriel à Carrie-Ann à l’adresse bibliotheque@quai21.ca pour discuter de la façon de rendre mémorable votre retour au Quai 21.