Skip to the main content

Donald McIntosh

V37067, Ingénieur artificier (IA), NCSM Regina K234 revient au Quai 21.

Au Quai 21, novembre est toujours un mois bien spécial. Il est rempli de visites de vétérans et de groupes d’étudiants qui viennent en apprendre davantage sur la Seconde Guerre mondiale. Mais le mois de novembre 2005 (l’Année des vétérans) fut particulièrement significatif.  Donald MacIntosh, un ami de la Société du Quai 21 et auteur d’un témoignage, était en ville afin d’être filmé dans le cadre d’un documentaire en préparation sur le naufrage du navire sur lequel il servait, le NCSM Regina, durant le Seconde Guerre mondiale.

Don s’était joint à la Marine royale du Canada à Winnipeg le 15 mai 1942. Il avait 19 ans lorsque débuta son entraînement à Calgary et Esquimalt. Comme bien d’autres,  il fut envoyé à Halifax en prévision du déploiement des troupes à l’étranger et affecté au NCSM Regina K234, à Plymouth, en Angleterre. Don était ingénieur artificier à bord du NCSM Regina K234, affecté à l’entrée occidentale de la Manche en prévision des activités du Jour-J. Son navire fut torpillé le 8 août 1944 dans les eaux envahies par le sous-marin allemand U667. Trente marins furent portés disparus et 60 survécurent. Les survivants furent acheminés vers la base navale canadienne NCSM Niobe de Greenock, en Écosse.

Le 1er septembre 1944, Don devint le premier de 18 survivants du NCSM Regina suffisamment rétablis pour revenir au Canada. Les soldats s’embarquèrent à bord du Queen Mary aux quais de Greenock. Don explique qu’ils attendirent le Queen Mary plusieurs jours durant, personne ne disant aux marins anxieux à quel moment ils pourraient partir. Le 5 septembre 1944, Don se rappelle clairement avoir entendu beaucoup d’activités sur le pont à 17 h. Il était debout au bastingage du navire quand il comprit subitement la raison de ce retard et de cette agitation. Il vit plusieurs personnes embarquer à bord du Queen Mary parmi lesquelles il reconnut immédiatement le premier ministre britannique, Winston Churchill. Une fois Churchill et son personnel à bord, le navire prit la mer presqu’immédiatement. Don se rappelle qu’il y avait une grande fanfare et de grands paquebots de ligne des cargos marchands, et des bateaux de toutes sortes arborant leurs drapeaux et donnant de la sirène alors que le Queen Mary s’éloignait de Greenock.

Ils arrivèrent au Quai 21 quatre jours et demi plus tard, le 10 septembre 1944.

En 1997, Don et sa femme Sharleen visitèrent le Queen Mary, alors dans toute sa gloire d’hôtel flottant, à Long Beach, en Californie. Ils passèrent trois jours sur le bateau dans une cabine du pont A, semblable à celle qu’il avait occupée durant la traversée en 1944. Heureusement pour nous, le plus récent voyage sentimental de Don l’a ramené à Halifax pour participer à un film documentaire portant sur le naufrage du NCSM Regina. Nous fûmes ravis lorsque lui et sa femme quittèrent le tournage du film sur la promenade en face du NCSM Sackville pour venir au Quai 21. Le bénévole et collègue vétéran, Allan S. Tanner souhaita la bienvenue à Don et Dot Duhan, le membre du Conseil d’administration du Quai 21 et capitaine bénévole, les guida lui et sa femme, pour une visite particulière. Nous anticipons tous avec plaisir la prochaine visite du couple et nous espérons que plusieurs des anciens du Quai 21, parmi nos lecteurs, sauront trouver le chemin qui les ramènera au Quai 21.

Pour offrir un témoignage, organiser une interview d’histoire orale ou planifier une visite au Musée, communiquez par courriel à l’adresse bibliotheque@quai21.ca.