Skip to the main content

Communiqué de presse
9 octobre, 2018
Halifax, N-É.

Nocturne au Musée accueille Alan Syliboy,
Lukas Pearse et plus encore

Cette année, les artistes de Nocturne interpréteront le thème de La réciprocité nomade à travers l'optique de l'immigration, au Musée canadien de l'immigration du Quai 21. En plus des présentations d'Alan Syliboy et de Lukas Pearse, qui collaborent à notre projet phare, trois autres installations interactives provenant d'artistes et d'interprètes locaux viendront rehausser et transformer les espaces du Musée, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Les visiteurs assisteront d'abord à la présentation vidéo Pétroglyphe/Électroglyphe d'Alan Syliboy et de Lukas Pearse, puis seront balayés par le spectacle Burnwater: Arrivée de Mocean Dance et de Hear Here Productions. Ils devront ensuite aider Marla Benton à créer La salle de réflexion avant de faire face aux nombreuses voix du vent grâce à Histoires de vent, l'œuvre sonore de Justin Buckley et d'Eskasoni Cultural Journeys. Chaque présentation interprétera les limites du territoire, de l'espace et de l’environnement du Canada et transmettra l’esprit des terres autochtones que nous occupons.

Les visiteurs et les amateurs d’art de la nuit devraient commencer leur tournée Nocturne au Musée afin de plonger dans le thème de cette année grâce à ce lieu historique national chargé d’histoires. Des espaces de stationnement situés au bord de l'eau seront disponibles gratuitement et, en prime, le prix de tous les articles de la Boutique du Musée sera réduit de 15 %.

Nocturne au Musée
Samedi, 13 octobre
18 h à minuit
Tout le Musée
1055 chemin Marginal, Halifax, N-É.

Faits en rafale :

  • Alan Syliboy est un artiste mi’kmaq qui est né à Truro, en Nouvelle-Écosse. Il habite dans la communauté des Premières nations de Millbrook. Il a commencé à étudier les arts avec Shirley Bear, puis il a continué ses études au collège NSCAD de la Nouvelle-Écosse. Alan est connu pour son travail avec les médias mixtes, pour ses illustrations et pour son rôle de percussionniste dans le groupe de musique Alan Syliboy and the Thundermakers.
  • Lukas Pearse est un artiste multimédia, un compositeur et monteur de son qui habite à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Il a remporté des prix pour ses compositions musicales de film et est membre de la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l'image. Lukas crée de l'art sonore numérique et électrique, en plus d'être bassiste pour le groupe de musique Alan Syliboy and the Thundermakers.
  • Mocean Dance est un studio de danse de Halifax, en Nouvelle-Écosse, qui crée et présente des danses contemporaines à la fois dynamiques et athlétiques. Cette entreprise dirigée par les codirectrices artistiques Susanne Chui et Sara Coffin a commandé, auprès des chorégraphes canadiens et des membres de l'organisation, une danse hautement physique et collaborative, qui est à la fois techniquement et émotionnellement riche
  • Hear Here Productions crée des œuvres personnalisées pour chaque site qui touchent aux domaines de la musique, de la danse, du théâtre et des arts visuels. Leurs créations sont adaptées à des époques et à des lieux donnés. Leur travail permet de raconter des histoires et de célébrer la culture tout en accueillant un public diversifié, de tous âges, et de toutes origines.
  • Marla Benton est une artiste qui travaille avec l'argile et une professeure de la Nouvelle-Écosse. Elle a étudié au collège NSCAD de la Nouvelle-Écosse, à l'École d'art et de design de l'Ontario et à l'université Nipissing. Elle a travaillé au Yukon, dans le nord du Québec, en Ontario et en Nouvelle-Écosse à titre d'artiste et de professeure. Elle habite à Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse.
  • Justin Buckley est un graphiste de formation qui travaille présentement comme développeur de logiciels. Il fait de la musique depuis 18 ans et, en tant que compositeur, crée à l'aide d'instruments électroniques, d'un piano et d'enregistrements de la nature qui ont été modifiés. Il habite et travaille en Nouvelle-Écosse.
  • La Première nation Eskasoni est la plus grande communauté mi’kmaq au monde. Elle est située à environ 50 kilomètres de Sydney, Cap Breton. Cette communauté a mis au point une tournée multiculturelle des cultures mi’kmaq et gaélique appelée « Eskasoni Cultural Journeys ». La tournée présente deux cultures distinctes et se penche sur leurs similitudes.

Citations :

« Nous attendons Nocturne au Musée avec impatience depuis l’an passé! Les artistes ont mis beaucoup de travail, et nous n'en pouvons plus d'attendre que le public vienne s’émerveiller devant les installations qui seront au Musée cette année. Nous sommes ravis de présenter quatre projets de sept artistes, y compris le projet phare d’Alan Syliboy et de Lukas Pearse. La thème Nocturne de cette annéeL’interprétation que ces artistes ont faite du thème de cette année, La réciprocité nomade, est très important pour nous ici au Musée et se marie parfaitement avec notre message. Nous sommes tellement impressionnés par tous les artistes et par leur observance et leur respect dans la préparation de leurs projets, dans l’établissement de nouvelles collaborations et dans la transmission de l’importance du patrimoine autochtone de la terre. Nous sommes impatients d’accueillir une foule de passionnés d’art, de musées et d’histoire, ainsi que tous les autres intéressés pour venir vivre Nocturne au Musée. » - Danielle Noble, Coordonnatrice de la programmation publique, Musée canadien de l'immigration du Quai 21

« Il est toujours possible de reconnaître les symboles [d'Alan] malgré les altérations numériques. Je crois c'est une métaphore pour toutes les autres sortes d'érosions, au sens littéral et figuré, que les histoires qu'il nous présente ont subies jusqu'à maintenant. Il faut apprécier et non déplorer le fait que nous ne les verrons que de notre point de vue. Ces images ont perduré. » - Lukas Pearse au sujet de Petroglyph/Electroglyph

-30-

Contact média
Beatrice Houston Gilfoy, Spécialiste des communications
Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Téléphone : (902) 425-7770 poste 264 C: (902) 430-3986
bhouston-gilfoy@pier21.ca

Au sujet du Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 collecte, partage et souligne l'histoire de l'immigration au Canada. Le Musée se trouve à Halifax, en Nouvelle-Écosse, au Quai 21, le lieu historique national qui a servi de porte d'entrée au Canada pour un million d'immigrants entre 1928 et 1971. Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 améliore la compréhension du public sur les expériences des immigrants arrivant au Canada, souligne le rôle vital que l'immigration a joué dans la croissance de notre pays et les contributions des immigrants à la culture, à l'économie et au mode de vie du Canada. Il s'agit du sixième musée national du Canada, et le seul situé dans le Canada Atlantique.