Skip to the main content

Le premier pas est toujours le plus difficile

Longueur 0:02:09

Transcription :
(Traduit d'anglais)

Je m’appelle Kelvin Ng. Je suis un immigrant de Hong Kong, ville bien connue de Chine. Lorsque j’étais à la maternelle, on m’a dit que j’immigrerais au Canada après avoir terminé ma cinquième année. À cette époque, je ne comprenais pas ce qui allait réellement se passer, ça me semblait quelque chose d’extrêmement loin. Le temps a passé et j’ai eu 10 ans… le moment était venu.

Je m’ennuie de tout ce que j’avais à Hong Kong, mais je sais que la vie est un défi et qu’on doit le relever. Lorsque je suis arrivé au Canada, j’ai remarqué que c’était était totalement différent de ce à quoi je m’attendais : tout semblait répétitif et ennuyant. Je me souviens de mon premier jour d’école… j’ai vu un élève qui avait la même peau que moi. Lorsque je me suis présenté devant lui et que je me suis adressé à lui dans mon anglais de débutant afin d’amorcer la conversation, il m’a ignoré. Je savais que ce n’était pas un bon départ dans la première journée d’un élève immigrant. Peu de temps après, je me suis fait des amis à l’école . Évidemment, ils sont Chinois, et ils ont la même histoire que moi.

Même si cela faisait un an que j’habitais au Canada, je n’avais aucun intérêt à étudier la culture canadienne, puisque je ne faisais pas partie de ce pays. Un an plus tard, mon école avait organisé une danse pour le jour de la St-Valentin. Lors de cette fête, j’ai découvert que j’avais un talent pour la danse, ce qui a surpris mes camarades de classe. Ils ont commencé à s’intéresser à moi. Cela a fait en sorte que j’ai commencé à m’intéresser à la culture canadienne, comme les nouvelles et la musique populaire. Bien que ce soit difficile pour un élève immigrant comme moi, je continue à surmonter les difficultés et c’est ce qui a fait de moi la personne que je suis aujourd’hui.

Retournez à la galerie Markham >