Skip to the main content
Communiqué de presse
18 mai 2018
Halifax, N.-É.

De réfugiée à révolutionnaire, puis auteure de renom :
Le Musée souhaite la bienvenue à Carmen Aguirre

Lorsqu'elle est arrivée au Canada à la suite du violent coup d'État de Pinochet, Carmen Aguirre était une réfugiée chilienne de six ans. Elle a passé une grande partie de son adolescence à se battre avec la résistance chilienne, puis elle s'est installée à Vancouver et est devenue actrice, dramaturge et auteure célèbre. Son mémoire intense, Something Fierce: Memoirs of a Revolutionary Daughter, est devenu un best-seller national.

C'est avec un immense plaisir que le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 souhaite la bienvenue à Carmen Aguirre dans le cadre de Le Quai 21 se raconte, le dimanche 27 mai à 19 h. Carmen racontera comment son expérience de vie a inspiré l'écriture de son livre et en lira des extraits. Une séance de questions et de dédicaces aura lieu après l'événement. Cet événement est gratuit et sera présenté en anglais. Les médias peuvent demander Carmen en entrevue le samedi 26 mai et le dimanche 27 mai.

De 18 h à 18 h 45, les participants sont invités à faire une visite spéciale de Refuge Canada en dehors des heures d'ouverture, ainsi qu'à se préparer pour la présentation de Carmen. L'histoire de l'arrivée de Carmen fait partie de l'exposition.

Les places sont limitées. Vous pouvez réserver ici afin de confirmer votre présence :
https://carmenaguirre.eventbrite.ca

Le Quai 21 se raconte : Carmen Aguirre
Dimanche 27 mai
19 h à 21 h
Salle Kenneth C. Rowe
Musée canadien de l'immigration du Quai 21
1055 chemin Marginal, Halifax, N.-É. B3H 4P7

Faits en rafale

  • Le Quai 21 se raconte est un événement public de lecture et de dédicaces au cours duquel le Musée présente des auteurs canadiens acclamés. Ces présentations encouragent les discussions entourant les thèmes de l’immigration et de l’identité canadienne.
  • Carmen Aguirre est actrice, dramaturge et auteure. Elle est née dans la ville chilienne de Santiago et ses parents étaient enseignants et militants. Ses parents étaient partisans d'Allende et se sont exilés après le coup d'État de Pinochet. Carmen avait six ans lorsque sa famille a fui le pays, au mois de décembre 1973, c'est-à-dire trois mois après le renversement d'Allende. Les membres de sa famille ont abouti en Californie, puis ils ont continué leur chemin jusqu'à la ville canadienne de Vancouver, où ils ont été acceptés comme réfugiés politiques.
  • Carmen a écrit et a coécrit vingt-cinq pièces. Elle a beaucoup travaillé comme actrice en Amérique du Nord et en Amérique du Sud et elle a écrit deux mémoires, dont le best-seller national Something Fierce: Memoirs of a Revolutionary Daughter, qui a aussi remporté le concours Canada Reads en 2012.
  • Carmen a reçu de nombreuses marques de distinction, y compris le prix 2014 10 Most Influential Hispanics in Canada Award, le 2014 Latincouver Inspirational Latin Award for Achievement in Arts and Culture, le 2012 Outstanding Alumna Award from Langara College et le 2011 Union of B.C. Performers Lorena Gale Woman of Distinction Award.

Citations

« Nous sommes si heureux de pouvoir accueillir la farouche et fabuleuse Carmen Aguirre au Musée à l'occasion de Le Quai 21 se raconte. Son incroyable histoire de ténacité et de résistance fait partie de notre collection Refuge Canada. Le fait qu'elle soit ici en personne est donc un moment incroyable qui donne vie à l'exposition. Grâce à toutes les récompenses qu'elle a reçues et à la renommée de ses textes, Carmen et son histoire illustrent la contribution importante des nouveaux arrivants à la culture canadienne. » - Marie Chapman, chef de la direction du Musée canadien de l’immigration du Quai 21

« C’est pour moi un grand honneur d'être invitée à lire des passages de mon livre et à parler de mon expérience de réfugiée dans un lieu historique aussi important. J'espère surtout que les gens garderont de cette expérience une compréhension claire de la différence entre un réfugié et un immigrant. Les réfugiés sont indésirables dans leurs pays et bien souvent, ils ne sont pas les bienvenus dans leurs nouveaux pays. Ils n'ont pas choisi de quitter leurs pays. Ils ne sont pas là pour se réinventer et se concentrent souvent sur un retour triomphal dans leurs pays. L'une des plus grandes crises auxquelles l'humanité est présentement confrontée est la crise des réfugiés. Il y a plus de réfugiés dans le monde aujourd'hui que jamais auparavant dans notre histoire. C'est pour cette raison que je crois qu'il est important pour ceux d'entre nous qui sont des réfugiés d'affirmer cette identité et, en ce sens, de soutenir les autres réfugiés. C'est justement parce que mon histoire de voyage vers le Canada n'est pas unique qu'il est important que je la partage. C'est une histoire à laquelle de nombreux réfugiés peuvent s'identifier, et c'est une histoire qui n'est pas souvent entendue dans les médias traditionnels. » - Carmen Aguirre

-30-

Contact média

Veuillez communiquer avec nous pour organiser une entrevue avec Carmen Aguirre.

Beatrice Houston-Gilfoy, Spécialiste des communications
Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Téléphone : (902) 425-7770 poste 264
bhouston-gilfoy@quai21.ca

Au sujet du Musée canadien de l'immigration du Quai 21
Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 collecte, partage et souligne l'histoire de l'immigration au Canada. Le Musée se trouve à Halifax, en Nouvelle-Écosse, au Quai 21, le lieu historique national qui a servi de porte d'entrée au Canada pour un million d'immigrants entre 1928 et 1971. Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 améliore la compréhension du public sur les expériences des immigrants arrivant au Canada, souligne le rôle vital que l'immigration a joué dans la croissance de notre pays et les contributions des immigrants à la culture, à l'économie et au mode de vie du Canada. Il s'agit du sixième musée national du Canada, et le seul situé dans le Canada Atlantique.