Skip to the Content

Figurine d'un agent de la Gendarmerie royale du Canada

par Dan Conlin, Conservateur

Longueur 0:02:45

Transcription :
(Traduit d'anglais)

Cette petite figurine en plastique d'un agent de la Gendarmerie royale du Canada est l'un de mes objets préférés dans notre exposition. Elle raconte beaucoup d'histoires sur l'immigration au Canada. Ce petit bonhomme a été présenté à la famille Saujani, en 1972, lorsqu’ils sont arrivés à Montréal, le 28 septembre 1972, comme réfugiés de l'Ouganda. Ils fuyaient le dictateur Idi Amin qui a expulsé tous les Asiatiques du le pays et les Saujani sont arrivés au Canada après un long vol et de nombreuses expériences effrayantes et difficiles. Ils étaient très épuisés mais heureux d'être arrivés au Canada. Shanta Saujani, son mari et leurs 3 enfants sont arrivés et ont été accueillis aux installations de l'immigration à Montréal où on leur a remis des manteaux d'hiver. Le personnel était très gentil et accueillant et les enfants ont reçu cette petite figurine en plastique d'un agent de la GRC. Ils sont restés un peu embarrassés en voyant cet objet qui semblait si différent des jouets qu'ils avaient en Ouganda, mais ils ont compris qu'il était un symbole national important et ils ont aimé cet objet.

Il y avait aussi une scène unique aux installations de l'immigration dans la nuit du 28 septembre 1972. Comme il y avait des téléviseurs partout, en noir et blanc et en couleurs, les gens étaient rivés sur les écrans de télévision et puis tout à coup, ils ont applaudi et lancé des cris de joie lorsque Paul Henderson a marqué le but gagnant dans la célèbre Série du siècle, entre le Canada et la Russie. Les Saujani étaient perplexes, eux qui n’avaient jamais vu l’hiver, la neige ou la glace. Ils ne savaient rien du hockey sur glace mais ils pouvaient voir tous ces gens heureux autour d'eux et Shanta se souvient de leur confusion et de la joie, de découvrir qu'ils étaient arrivés juste à ce moment important de la culture populaire canadienne et cela est devenu un moment prometteur pour la famille. Shanta Saujani est devenue une fan à vie de hockey et ils ont toujours vu ce moment comme un véritable signe de chance pour devenir citoyen canadien avec tout ce qui est arrivé cette nuit-là.

La petite figurine qui leur a été présentée est devenue également un objet chéri dans la famille. Sheyfali Saujani l’a conservée. En particulier dans les années 1980 et 90, elle a considéré cet objet avec grand intérêt lorsqu’est devenue célèbre une affaire de multiculturalisme canadien qui s’est rendue devant les tribunaux. Un Sikh, Singh Dhillon Baltej, voulait joindre la GRC, mais la GRC ne permettait pas aux hommes de porter le turban. Il a relevé le défi qui a finalement été couronné de succès et il est devenu un agent de la GRC. Et pour Sheyfali, la petite figurine en plastique symbolisait la capacité du Canada à accepter de nouveaux venus, à s’adapter parfois de manière difficile aux changements de modes de vie, comme une grande partie de l'expérience de l'immigration canadienne. Vous voyez donc là dans ce petit bonhomme toutes sortes d'histoires; des histoires de réfugiés, d’identité, de défi au statu quo. Toutes des histoires que nous racontons dans notre nouvelle exposition, dans la salle sur l’immigration canadienne.