Skip to the main content

La recette pour être Canadien

Tareq Hadhad, fondateur et directeur général de Peace by Chocolate, présente son certificat de citoyenneté canadienne au Musée canadien de l’immigration du Quai 21. Il vient de prêter serment en tant que citoyen, et le sourire sur son visage en dit long. Tareq est l’un des nouveaux Canadiens les plus heureux et les plus enthousiastes que vous aurez la chance de rencontrer.

Un homme portant un costume bleu et une cravate rouge est assis dans une pièce avec beaucoup d’autres personnes, il sourit en direction de l’appareil photo.

Tareq Hadhad lors de sa cérémonie de citoyenneté au Musée canadien de l’immigration du Quai 21, en janvier 2020.

La plupart des habitants du Canada atlantique, et de plus en plus de gens de partout au pays, connaissent l’histoire de la famille Hadhad. Tareq, son père, sa mère, ses quatres frères et sœurs, sa nièce et son neveu sont arrivés au Canada en 2015 comme réfugiés. Ils fuyaient la guerre civile en Syrie où leur chocolaterie familiale avait été détruite par des bombes.

Le père de Tareq dirigeait leur commerce de chocolat à Damas. Tareq était passionné par la médecine et allait bientôt devenir médecin. Une fois au Canada, avec une sagesse qui dépassait ses 23 ans, il a cependant accepté de changer ses plans.

« Tout le monde a un but dans la vie. Les gens pensent que tout n’est qu’une question de temps, que les choses vont tout simplement se produire toutes seules, explique Tareq en parlant du virage qu’il a fait vers l’entrepreneuriat. Il s’agit simplement d’une façon de penser différente... de faire les choses différemment, et d’adapter vos recettes, d’adapter vos objectifs, à votre nouvelle demeure. »

Cette nouvelle orientation l’a dirigé vers sa communauté d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse. Il dit qu’il savait que cette ville très soudée et solidaire serait la plateforme parfaite pour relancer l’entreprise familiale. C’est ce qui l’a poussé à faire le grand saut, en plus de son courage et des encouragements provenant de toute sa famille. « J’ai simplement réalisé que nous avions la chance de... de convertir les talents et l’expérience de la famille en entrepreneuriat, car je crois que les entrepreneurs ont tendance à prendre des risques; c’est exactement ce que ma famille a choisi. »

Peace by Chocolate a ouvert ses portes en 2016. En trois ans à peine, l’entreprise est devenue plus qu’un simple fournisseur de délicieux chocolat. Elle est devenue une histoire inspirante de réussite.

« Je voulais être le visage de notre entreprise familiale ici, dans ce pays, parce que je crois qu’une entreprise peut avoir tellement d’impact et permettre tellement de changements », affirme Tareq.

L’entreprise a commencé à vendre des boîtes de chocolats moulés en forme de symboles du Moyen-Orient, ainsi que des chocolats en forme de cœurs et de feuilles d’érable. Cette combinaison symbolisait la fusion entre leur patrimoine syrien et l’accueil chaleureux qu’ils ont reçu au Canada. Au fur et à mesure que l’entreprise prenait de l’expansion, ils ont expérimenté avec d’autres saveurs, d’autres garnitures et d’autres combinaisons, comme canneberge, bleuets sauvages, fraises et crème, et caramel salé.

Gros plan d’un morceau de chocolat cassé entouré de bleuets.

Peace by Chocolate combine leurs chocolats avec divers ingrédients, comme des bleuets sauvages.

Leur boîte spéciale de la Saint-Valentin contient des « conseils romantiques non sollicités » sous forme de notes signées par certains des couples les plus âgés du Canada. Chaque mini-histoire démontre l’importance de se serrer les coudes et les liens indissolubles que l’on tisse au cours d’une vie en collaborant et en se respectant les uns les autres.

Peace by Chocolate travaille maintenant avec des organisations à travers le pays afin d’encourager ce même message de respect et de compréhension. Des organisations comme l’Association canadienne pour la santé mentale, le « Refugee Hub » et le conseil de bande de la nation mi’kmaw Paq’tnkek ont eux aussi une tablette de chocolat personnalisée sur laquelle se trouve un message unique.

Tout cela parce que Tareq croit vraiment au pouvoir magique et rassembleur du chocolat, une idée qui lui a été prouvée à maintes reprises tout au long de son expérience canadienne. « Depuis notre arrivée au pays, le chocolat a été notre ambassadeur, explique Tareq. C’est une façon de créer des liens avec notre nouvelle communauté, car chaque morceau de chocolat nous connecte à une nouvelle personne et pour nous, cette personne fait maintenant partie de notre famille. »

Grâce au succès qu’il a eu et aux efforts nobles qu’il déploie afin de poursuivre la diffusion d’un message de paix par l’entremise du chocolat, il n’est pas surprenant que Tareq soit devenu un symbole de la contribution des immigrants au Canada. Tareq est maintenant admiré par plusieurs en tant que nouveau Canadien et en tant qu’entrepreneur. Il est un peu comme un héros dans la communauté, rassemblant les gens avec son célèbre chocolat.

« Nous avons reçu de nombreux messages indiquant que nous avons changé l’opinion de gens du pays qui étaient auparavant hésitants à faire venir des immigrants, explique Tareq au sujet de l’impact qu’il a eu. Les gens savent ce qu’il est possible d’accomplir avec la gentillesse, en ouvrant des portes, en offrant du soutien et en donnant un coup de main. »

« C’est maintenant une histoire canadienne. C’est réel. Ce sont là les ingrédients du succès. »

Un peu de douceur, plus qu’un soupçon de détermination, pétri d’amitié et de soutien communautaire, voilà les ingrédients qui ont été combinés pour mener à l’histoire de réussite canadienne de Tareq, puis à sa citoyenneté. Tout comme le merveilleux chocolat produit par Peace by Chocolate est enrichi de sel de mer ou de canneberges, le Canada est meilleur lorsque Tareq Hadhad et sa famille s’y trouvent.

Plusieurs produits de Peace By Chocolate peuvent être achetés dans la boutique de cadeaux du Musée.