Skip to the main content

La communauté du Quai 21

Avant de travailler au Musée, j’ai travaillé pendant un certain nombre d'années à soutenir les jeunes nouveaux immigrants et leurs familles lorsqu’ils s’installaient au Canada. Il y a beaucoup de programmes qui visent à aider les nouveaux arrivants et cela faisait partie de mon rôle d’orienter les clients vers les programmes qui pourraient avoir de la valeur pour eux. Et en fait, je le fais toujours lorsqu’un excellent programme arrive sur mon bureau. Alors, voici un programme que je pense que chacun devrait connaître !

Il s'appelle le Laissez-passer culturel et il offre aux nouveaux Canadiens et Canadiennes qui ont reçu leur citoyenneté dans les 365 jours précédents la chance de découvrir l'histoire culturelle du Canada par des visites libres dans de nombreux musées, galeries d'art et parcs. Actuellement les titulaires du Laissez-passer, et jusqu'à quatre de leurs enfants à charge, bénéficient d'une réduction de 50% sur un voyage avec VIA Rail. Donc, si vous êtes titulaire d'un laissez-passer, vous pouvez prendre le train en direction du Musée canadien de l'immigration du Quai 21. Voici un lien pour plus d'info : http://www.icc-icc.ca/fr/

Tout en travaillant sur leur installation, l'une des difficultés dont j’ai entendu parler de la part de parents et de jeunes était le désir de trouver un sens de la communauté au Canada, un lieu d'appartenance. Et j’ai aussi entendu parler de la volonté des parents de trouver un emploi dans leur domaine. Au Musée, je suis heureux de dire que nous sommes en mesure d'offrir ces deux choses.

Chaque année, le Musée propose des stages de six mois à un groupe de nouveaux immigrants à travers le programme Bienvenue chez vous au Canada présenté par le Groupe Banque TD (BCVC) : http://www.quai21.ca/a-propos/bienvenue-chez-vous-au-canada

Le programme cherche à aider les nouveaux immigrants à surmonter les obstacles à l'emploi. Il est très gratifiant de travailler dans un Musée qui fournit ces occasions précieuses pour la croissance. J'ai aidé plusieurs participants au BCVC pendant leurs premières expériences de travail au Canada et c’est vraiment agréable de soutenir leur croissance professionnelle.

Nous recevons souvent des visites d'anciens participants du programme. L'année dernière, un ancien participant est venu nous visiter en apportant avec lui d’excellentes nouvelles : à travers les possibilités de réseautage du programme BCVC disponible, on lui avait offert un poste de direction dans une compagnie d'Internet et de télécommunications. Il était très heureux d'avoir trouvé un emploi dans son domaine. Une autre participante est arrêtée pour partager une photo de son implication bénévole à un événement de la communauté en compagnie de son mari, événement qui a été présenté dans le journal The Chronicle Herald. Un jalon personnel au Canada!

Un extrait de journal montrant un grand groupe de personnes.

Une ancienne participante au BCVC a partagé cette photo d'elle et de son mari prise au moment d’une séance de remue-méninges de la communauté, sur les moyens d'améliorer le centre-ville. The Chronicle Herald, février 2014.

Quand j’ai commencé à travailler au Musée, j’ai été frappé par le sens de la communauté créé par le grand nombre de bénévoles actifs. Des visites guidées aux programmes publics, de l'administration aux programmes d'éducation, les bénévoles font une différence ici. Il est clair que les bénévoles du Musée sont passionnés par le thème de l'immigration au Canada et ils font partie intégrante de la communauté du Quai 21. Certains ont généreusement donné de leur temps pour plus d'une décennie. C’est quelques-unes des nombreuses raisons qui font qu’il y a un fort sentiment de communauté au Quai 21, une communauté à laquelle je suis heureux d'appartenir.