Skip to the main content

La coiffure rétro, pas celle des années 1980, et vous

Au printemps 2013, j’ai dû faire face à un dilemme lorsque des groupes scolaires visitaient le Musée. Notre personnel se costume souvent, parfois en agent d’immigration ou en infirmière de la Croix-Rouge, mais malheureusement, les costumes étaient pour la plupart des « taille unique ». Étant la coordonnatrice des services éducatifs, je présente des ateliers et je suis parfois dans l’espace d’exposition afin d’aider les groupes de différentes façons… Mais je ne voulais pas manquer le plaisir du costume !

Alors que j’essayais de trouver un moyen de porter un costume, je suis tombée sur quelques photos de l’époque où j’étais adolescente et de toutes ces coiffures différentes que j’avais eues. C’est à ce moment que l’idée de coiffer mes cheveux dans des styles rétro m’est venue ! Les vêtements et le maquillage étaient une toute autre histoire, parce qu’heureusement beaucoup d’articles de ma garde-robe ont déjà eu un look rétro

Lorsque les groupes venaient en visite, surtout si ces groupes étaient costumés, je coiffais mes cheveux à la façon rétro et portais une robe d’époque, le style dépendant bien sûr de la décennie voulue, et je m’intégrais parfaitement au groupe.

Ce n’est pas tellement longtemps après que j’ai commencé à faire cela que j’ai été approchée par des membres du personnel du Musée pour leur montrer comment effectuer ces coiffures. Alors un bon matin, à la fin du printemps, j’ai présenté un petit atelier pour le personnel.

Un groupe de femmes portant des robes et du maquillage montrent leurs coiffures à l’ancienne.

Par la suite, il a été porté à mon attention que le public aimerait participer à un atelier similaire dans le cadre de notre programme Découvrez la culture. Ainsi, en novembre 2013, autour du Jour du Souvenir, j’ai présenté au public un atelier sur le look iconique des années 1940, le fameux look Victory Rolls, en hommage aux épouses de guerre qui sont venues au Canada rejoindre leur mari soldat canadien.

Je peux dire sans aucun doute, que la réponse reçue à cette activité particulière Découvrez la culture était presque trop ! Je n'avais aucune idée qu’elle pourrait retenir toute cette attention auprès du public et même des médias. Je suis toujours très étonnée d’avoir fait la Une du Chronicle Herald, et ça fait des mois !

Si je vous écris ceci aujourd’hui, c’est parce que je me fais encore demander comment je coiffe mes cheveux et la plupart des gens pensent que c’est difficile. Vraiment, ce ne l’est pas. Comme n’importe quoi, il suffit d’un peu de pratique ! Avant d’entrer dans la façon de faire votre propre coiffure rétro, je tiens à répondre à cette question : pourquoi je n’enseigne que le style Victory Rolls ?

Eh bien tout d’abord, je dois m’excuser auprès de ces messieurs du monde. Malheureusement, pour coiffer vos cheveux dans un style rétro, ils doivent être coupés d’une certaine manière. Si vos cheveux ne sont pas coupés de cette façon particulière, le mieux que je puisse faire est de vous dire de les enduire de pommade ou de gel et de les peigner bien lisses sur le côté.

Revenons à nos Rolls… Je les ai choisis parce qu’ils constituent un look reconnaissable des années 1940. Le look est tellement lié à cette période que si vous coiffez vos cheveux dans ce style, les gens savent que vous imitez les années 1940. Est-ce que toutes les femmes portaient leurs cheveux de cette façon ? Non. Quand les gens pensent aux looks d’aujourd'hui, ils pensent souvent aux cheveux longs et ondulés ou encore avec un côté de la tête rasée. Est-ce que tout le monde porte ses cheveux de cette façon ? Bien sûr que non.

Un des aspects communs des coiffures des années 1940 était les boucles. Si vos cheveux n’étaient pas naturellement bouclés, il vous fallait avoir une permanente pour aider à maintenir vos coiffures ou placer des rouleaux dans vos cheveux, avec des chiffons ou des épingles, pour obtenir les vagues et les boucles voulues.

Bien alors, qu’y a-t-il de si spécial au sujet des Victory Rolls ?

Eh bien, pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de femmes en Amérique du Nord prenaient des emplois normalement occupés par des hommes. Bien que cela soit merveilleux, ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que tout comme aujourd’hui, Hollywood avait un effet important sur la façon dont les gens, surtout les jeunes femmes, voulaient paraître. Une des grandes actrices du temps était Veronica Lake. Mlle Lake avait de longs cheveux blonds qui tombaient en vague sur un œil. Très glamour, très femme fatale ! Les femmes voulaient ressembler à Mlle Lake, mais travaillaient sur de la machinerie. Si les cheveux s’y embourbaient, ça aurait pu devenir une situation très dangereuse. Les femmes voulaient être belles tout en travaillant, mais c’était dangereux d’avoir les cheveux longs sur leurs visages, ce qui entravait leur vue. On a alors demandé à Veronica Lake de faire un court métrage pour encourager les femmes à porter leurs cheveux en chignon. Les cheveux de Mlle Lake ont été placés avec des rouleaux qui créaient une forme de « V » à l’arrière de sa tête. Avec une telle célébrité portant cette coiffure, femmes ont bien vite suivi et roulé leurs cheveux.

L’histoire derrière le nom, cependant, a plusieurs origines. Certains disent que les Victory Rolls tirent leur nom des manœuvres des avions de chasse, certains disent qu’ils sont ainsi nommés à cause de la forme de « V », créée à l'arrière de la tête si tous les cheveux sont enroulés, mais à l’avant de la tête si seulement l’avant est enroulé. Cela pourrait également être dû au patriotisme.

Une chose est sûre, les Victory Rolls sont populaires et peuvent être vus partout, du style qu’on voit sur la rue jusqu’aux célébrités, même aujourd’hui !

Mais comment effectuer ce style de coiffure Victory Rolls ? C’est bien facile et j’ai fourni ici les grandes étapes avec des illustrations et une vidéo que vous trouverez tout au bas de ce blogue. Un avertissement : dans la vidéo, je crêpe mes cheveux pour certains de mes rouleaux. Je plaide en faveur du crêpage des cheveux… quand c’est fait correctement. Plusieurs croient que cela en vient à créer un amas noueux, mais lorsqu’on le fait correctement, on peut facilement repeigner les cheveux à la normale. Le guide ci-dessous fait référence à des rouleaux éponge pour cheveux. Ceux-ci sont beaucoup plus faciles pour les débutantes et évitent d’avoir à crêper tous les cheveux en même temps.

Vous aurez besoin de :

  • Brosse à cheveux
  • Peigne à queue de rat
  • Barrettes ou pinces à cheveux
  • Épingles à cheveux
  • Laque (si nécessaire)
  • Bigoudis ou fer à friser (si nécessaire)
  • Rouleaux éponge à cheveux (si vous avez un beignet de chignon, coupez-le en trois morceaux)

Étape 1.a

Frisez vos cheveux. Cette étape est facultative, mais vous trouverez peut-être plus facile de rouler vos cheveux après les avoir frisés. Vous pouvez utiliser un fer à friser, ou vous pouvez utiliser des bigoudis. Je fais habituellement la même routine : je roule mes cheveux vers l’arrière de ma tête sur le dessus et je roule mes cheveux vers le bas pour boucler le dessous, partout ailleurs. Pour les rouleaux, le sens de la boucle n’est pas aussi important que pour d’autres styles.

Le visage d’une femme qui porte des bigoudis, illustration.

Étape 1.b

Brossez vos cheveux !

Étape 2.

À l’aide d’un peigne à queue de rat, séparez vos cheveux en trois parties. Parce que vous êtes débutante, je suggérerais de séparer vos cheveux au milieu et puis de faire une section de chaque côté de l’arrière de votre oreille jusqu’à votre visage. La dernière partie est l’arrière. Dans la vidéo, je fais une partie latérale. Je sépare souvent mes cheveux sur le côté. Il n’y a pas de règle stricte sur la séparation, mais comme mentionné, si vous êtes juste une débutante, séparez-les dans le milieu. Si vous avez des mèches, séparez-les des sections de cheveux. Vous ne les roulerez pas.

Dessin d’une femme qui sépare ses cheveux en trois sections.

Étape 3.

Prenez une section de cheveux et tenez-la loin de votre tête à un angle de 45 degrés. Prenez votre rouleau éponge et roulez vos cheveux vers votre tête, comme si vous utilisiez un rouleau à la place.

Dessins d’une autre étape du processus de coiffure.

Étape 4.

Fixer avec une épingle à l’arrière du rouleau et une autre à l’avant. Ne vous inquiétez pas si elle est un peu lâche. À ce moment, les épingles sont juste là pour tenir le rouleau. Vous pouvez y revenir plus tard et les resserrez vers le haut ou déplacer la position du rouleau.

Placer une pince à l’arrière du rouleau puis une autre à l’avant.

Étape 5.

Répétez les étapes 3 et 4 sur l’autre côté. Fixez vos rouleaux et ajoutez des épingles. Tirez doucement sur les cheveux pour couvrir le rouleau éponge. Vaporisez avec de la laque si nécessaire.

Étape 6.

Si vous avez des fleurs ou des boucles, vous pouvez les utiliser pour couvrir les défauts de vos rouleaux, ou juste pour décorer !

Le visage d’une femme avec une fleur rouge dans les cheveux, illustration.

Pour l’instant, il est plus facile de laisser l’arrière vers le bas. Si vous avez les cheveux très longs, vous pouvez placer les cheveux restant en queue de cheval et boucler les extrémités, ou vous pourriez les placer en chignon à l’arrière de votre tête

Il existe de nombreuses variantes des Victory Rolls, et il n’y pas de manière « correcte » de les exécuter - ne soyez donc pas intimidée par les nombreux guides !

Au fil du temps, vous pourrez être capable d’accomplir des styles beaucoup plus complexes, impliquant des vagues, des rouleaux, des boucles et bien plus encore, mais tout cela repose sur trois P : Patience, Pratique et Planification.

Comme pour toute nouvelle compétence, la consigne est claire : de la pratique, de la pratique et encore de la pratique ! Essayer quelque chose de nouveau prend du temps, soyez donc patiente et planifiez combien de temps vous devrez pratiquer cette coiffure. La planification est un must, et en quelque temps, vous deviendrez une vraie pro du rouleau.

J’espère voir bientôt encore plus de coiffures rétro… en ville et partout au Canada !