Skip to the main content

Des images, des histoires, des histoires orales... Wow !

Bonjour encore, mesdames et messieurs, ça fait un moment depuis mon dernier post et j’ai quelques gros changements au rapport. Récemment, j’ai assumé le nouveau rôle de gestionnaire de la collection du Musée. Depuis, il y a eu plusieurs nouvelles et passionnantes choses qui se sont passées au cœur même du domaine des collections.

Certains d’entre vous peuvent penser que ce département est « plate » ou ennuyeux, un lieu de refuge pour des « ramasseux » professionnels. Bien que tout le monde ait droit à sa propre opinion, je suis heureuse de dire que ce n’est certainement pas le cas. Le département de la collection du Musée est dynamique et excitant. C’est un domaine où la quête de la connaissance et la curiosité se combinent à un sens aigu de la responsabilité de préserver et de gérer correctement l’histoire de l’immigration de notre pays.

Les collections de Musée sont importantes… Et je suis pas mal sûre que beaucoup d’entre vous pouvez vous connecter à nous, les professionnels de collections. Pensez à votre propre vie : avez-vous une chose que vous aimez bien collectionner ? Ça peut être les cartes de baseball, ou peut-être que ce sont des décorations en forme de poulet que vous aimez mettre sur tous les murs de votre cuisine. Pendant que vous collectionnez les figurines de personnages de films d’action, moi personnellement, je collectionne les chaussures… et comme vous pouvez le voir j’en ai toute une collection… petite, mais solide !

Un support pour souliers très haut contenant une grande collection de chaussures pour toutes les saisons.

Mon étagère à chaussures est ma fierté et mon petit bonheur. Elle mesure neuf pieds de haut et elle est capable de contenir la majeure partie de ma collection… et je vous jure qu’il n’y en a pas beaucoup d’autres paires !

La satisfaction que je tire de cultiver ma collection de chaussures est un peu comme la satisfaction que vous ressentez lorsque vous travaillez pour parfaire vos propres collections. À titre de collectionneur, vous savez où sont les lacunes dans votre collection et vous travaillez pour essayer de les combler. Vous aimez montrer vos collections aux visiteurs, comme la famille et les amis. Peut-être même que vous avez une pièce qui a une grande histoire derrière elle : « J’ai trouvé ceci dans un marché aux puces et j’ai payé un dollar pour cela... Je ne savais même pas ce que c’était jusqu’à ce que je le rapporte à la maison et que je le nettoie ! » Vous savez aussi que vous ne pouvez pas tout ramasser pour votre collection. Moi, je sais que je suis très certainement limitée dans mes capacités d’acquérir beaucoup plus de paires de chaussures !

Tout comme vous prenez tous les moyens pour entretenir votre propre collection, notre département prend tous les moyens pour soigner la collection permanente du Musée. Nous recueillons, préservons et développons nos collections afin qu’elles constituent une base solide sur laquelle le Musée peut interpréter activement son mandat, par le biais de la recherche, des expositions et une variété d’autres programmes. Nous avons un mandat interne, du personnel et cinq sous-collections que nous gérons.

En tant qu’établissement collectionneur, nous nous distinguons de nombreux autres musées. Actuellement, nous avons une collection tangible d’artéfacts et de documents d’archives qui ont été recueillis tout au long de la vie de l’organisation, avant même que nous soyons désignés comme « musée national ». Tout en valorisant l’importance de préserver les artéfacts et documents d’archives, le Musée a choisi de concentrer ses efforts sur la préservation des intangibles; de la mémoire des nouveaux arrivants au Canada. Nous voulons connaître les histoires des gens qui sont venus au Canada. Nous voulons savoir pourquoi ils ont quitté leurs pays d’origine et comment ils en sont venus à demeurer ici. Comment s’est passée l’expérience de l’immigration pour eux ? Certains ont été accueillis à bras ouverts… d’autres ont dû faire face à de gros défis en s’installant dans leurs nouvelles communautés.

Deux hommes et une femme sur le pont d'un navire. La femme pointe en direction de quelque chose.

M. et Mme Reinmaa profitent de la vue de la côte, à bord du MS Gripsholm avec un compagnon inconnu. D’origine estonienne, le couple a immigré au Canada en provenance de la Suède, où ils avaient vécu à partir des premières années de la Deuxième Guerre mondiale. Crédit : Arrivée d’Arnold et Alice Reinmaa au Canada à bord du MS Gripsholm, 1949. Musée canadien de l’immigration du Quai 21 (DI2013.901.1)

Les musées sont devenus tout-à-fait compétents pour préserver les restes physiques de notre passé, et ce n’est que depuis les deux dernières décennies qu’ils ont commencés à explorer activement le monde du patrimoine culturel numérique. Certaines collections de musées abritent les plus anciennes traces de la culture humaine, comme des outils et équipements utilisés par nos ancêtres pour survivre. D’autres musées ont numérisé et publié des enregistrements sur cylindres phonographiques, afin que tous puissent profiter de la musique enregistrée à l’époque d’Edison, comme Hot Stuff Patrol, un solo de banjo enregistré par Vess L. Ossman, vers 1902.

http://cylinders.library.ucsb.edu/search.php?queryType=@attr%201=1016&query=Hot+Stuff+Patrol&num=1&start=1&sortBy=&sortOrder=id

Au sein de notre département de la collection, nous travaillons à capter et à préserver les souvenirs plus insaisissables de notre nation. Nous le faisons par le biais de recherches actives afin de recueillir des témoignages, des histoires orales et des images numériques qui se rapportent à l’expérience de l’immigration canadienne. Nos histoires sont personnelles. Elles viennent de différentes personnes… qui ont vécu différents types d’expériences. Certaines des personnes qui partagent avec nous leurs histoires sont nouvellement arrivées au Canada, tandis que d’autres ont vécu ici pendant des décennies et ont même débarqués au Quai 21.

Alors, maintenant que vous en savez un peu plus sur ce que nous collectionnons ici au Musée… qu’est-ce que vous collectionnez ? Qu’est-ce que vous aimez de votre collection ? Je serais ravi de vous entendre…. Ou de vous lire !