Skip to the main content

On a fait le ménage dans le grenier et on a trouvé… de l’artisanat de partout dans le monde !

Récemment, le département des services éducatifs a entrepris un inventaire de toutes ses possessions. Nous avons découvert beaucoup de choses intéressantes, dont des boas de plumes, des costumes, du fil et des tonnes de paillettes. Parmi toutes ces choses se trouvaient des projets d’artisanat provenant de partout dans le monde issus de nos camps de jour, de nos programmes scolaires et de nos expositions… et qui étaient bien loin dans ma mémoire ! Ces objets m’ont rappelé de bons souvenirs et du plaisir que j’ai eu avec les enfants et la peinture. Essayez ça un peu avec vos enfants ou vos élèves ou faites une soirée d’artisanat avec vos amis ! Chaque fois que nous tenons des ateliers d’artisanat, notre objectif est que les élèves créeront quelque chose que leurs parents seront fiers de montrer dans leur maison, peu importe le talent, l’âge ou le coût.

 

MINI DJEMBÉ

Un petit tambour jaune dont le haut et le bas sont décorés de motifs noirs. Il est posé devant un mur de brique.

 

Matériaux :

  • Gobelets en mousse de polystyrène ou en plastique (deux par tambour). Vous pouvez prendre des gobelets en « plastique » biodégradables faits à partir de maïs pour une version plus écologique.
  • Ruban à masquer
  • Colle chaude et pistolet à colle chaude
  • Cirage à chaussure ou peinture brune. Il est préférable d’utiliser de la peinture de tempera, non toxique pour les petits enfants. Bien que le cirage donne de meilleurs résultats, il a une forte odeur, il tache et peut être toxique.
  • Marqueurs indélébiles
  • Corde

Instructions:

  • Collez ensemble les bases des deux gobelets.
  • Enroulez les deux gobelets avec le ruban à masquer. Placez plusieurs couches superposées de ruban sur l’ouverture des gobelets pour créer la tête de tambour. Maintenez une bonne tension sur le ruban pour obtenir un bon son. Selon votre préférence, vous pouvez créer un tambour à tête unique ou double. Les véritables djembés n’ont qu’une tête.
  • Une fois que l’ensemble est bien couvert de ruban, prenez de la peinture ou du cirage à chaussure à l’aide d’un chiffon – en petites quantités à la fois - et frotte sur le ruban en couches minces pour créer un effet de grain de bois.
  • Laisser sécher complètement.
  • À l'aide de marqueurs permanents indélébiles (le noir donne les meilleurs résultats, mais n’importe quelle couleur fera l’affaire), décorez votre tambour de dessins. C’est le temps d’être créatif !
  • Si vous le souhaitez, attachez une corde au milieu de votre tambour et faites une boucle pour suspendre le tambour ou le porter autour du cou ou sur l’épaule.
  • Jouez du tambour ! Expérimentez avec différents doigts pour obtenir divers sons et écoutez de la musique africaine pour vous mettre dans le rythme !

Pour en savoir plus au sujet des djembés et d’autres tambours d’Afrique de l’Ouest, visitez le www.thegoatworks.com.

 

ACCROCHE-PORTE

Un accroche-porte sur lequel des dessins colorés de style hiéroglyphe égyptien ont été peints.

 

Matériaux :

  • Toile canevas
  • Peinture beige, orange ou jaune
  • Marqueurs permanents
  • Colle blanche ou « Mod Podge » médium
  • Lettres hiéroglyphes de papier couleur (de nombreuses options sont disponibles en ligne)
  • Colle chaude et pistolet à colle chaude
  • Corde

Instructions:

  • Appliquez la peinture sur la toile de façon à lui donner une allure de papyrus. Une bonne façon de le faire est d’appliquer une couche de peinture beige suivie d’un pinceau sec : plongez votre pinceau plat dans une petite quantité de peinture et essuyez l’excès sur une serviette de papier ou du papier à recycler jusqu’à cela donne un résultat éraillé et appliquez sur la toile en traits larges et longs. Ceci donnera une allure de tissu mince.
  • Laissez sécher complètement.
  • Placez vos hiéroglyphes afin d’épeler les mots souhaités. Sur l’image, on voit « Elisabeth. » On pourrait aussi dire « Chambre de Jen » ou « Occupé ».
  • Collez les lettres sur le canevas.
  • Décorez votre canevas de dessins faits au marqueur permanent de votre choix. Observez des artéfacts égyptiens pour vous inspirer.
  • Appliquez de la colle blanche mélangée à une petite quantité d’eau pour la rendre plus claire, ou encore du « Mod Podge » médium, avec un vieux pinceau propre sur toute la surface pour sceller les hiéroglyphes.
  • Laissez sécher complètement.
  • Avec la colle chaude, fixez une corde à l’arrière de la toile aux deux coins supérieurs. Laissez assez de mou pour l’accrocher à l'endroit désiré. Nous proposons sur une poignée de porte.

Pour en savoir davantage sur les hiéroglyphes :  http://www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/civil/egypt/egcw02f.shtml

 

Conseil

Nous avons appris la leçon à la dure. La colle blanche peut se travailler mal... très mal. Si vous avez de la colle qui a plus d’un an et qui n’est plus scellée, faites-en l’essai avant de vous lancer dans votre prochain projet spécial. Vous pourriez obtenir une surprise pas très agréable.

 

Que pourriez-vous bien faire ?

Quelques-unes des fournitures que nous avons le plus retrouvées lors de notre inventaire étaient du ruban, de la colle blanche, de la peinture, des paillettes et des brillants, du papier, de la corde et des bâtonnets de bois. Que pourriez-vous bien faire comme pièce artisanale du monde avec tout ça ?

Pour découvrez plus d’artisanat créatif du monde, cliquez ici.